De la LMC à la surcharge en fer

La version 2007 du congrès annuel de la Société Française d’Hématologie s’est déroulée du 22 au 24 mars à la Maison de la Chimie à Paris.

Plusieurs sessions étaient entièrement consacrées à la leucémie myéloïde chronique (LMC) dont la réunion scientifique du groupe FI-LMC (France Intergroupe de la leucémie myéloïde chronique) et le symposium Novartis LMC. Des mises au point ont permis un tour d’horizon complet dans ce domaine : « De la cinétique de réponse à l’imatinib, aux perspectives d’avenir pour les patients atteints d’une LMC, sans oublier la place des dosages plasmatiques d’imatinib ou encore la conduite à tenir face aux mutations. »

Dans le cadre de ce congrès s’est également tenu un symposium sur le thème « Nouveautés dans la prise en charge de la surcharge en fer » organisé par les laboratoires Novartis. Ont été passés en revue successivement les maladies hématologiques concernées par la surcharge en fer et leurs complications, les fondements étayés de la prise en charge actuelle de la surcharge en fer post-transfusionnelle et le suivi de cette surcharge.
 
Par ailleurs, plusieurs présentations ont fait le point sur l’intérêt des transfusions dans la drépanocytose dans le cadre de séances éducationnelles ou de communications orales.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article