Lingette nettoyante pour bébé et allergie de contact chez les parents !

Des lingettes en tout genre ont envahi le marché et sont utilisées pour l’entretien de la maison, l’hygiène et la cosmétologie, aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Les lingettes nettoyantes, prévues à l’origine pour nettoyer les fesses de bébé, sont également utilisées par les adultes comme papier toilette. Certaines arborent la mention « testées dermatologiquement » et sont utilisées en toute confiance.
 
Les cas de dermatite de contact aux lingettes nettoyantes sont peu rapportés mais ne sont probablement pas exceptionnels. Les allergènes en cause sont soit les parfums, soit plus fréquemment les conservateurs (Kathon CG ou Euxyl K 400). La dermatite atteint soit la zone péri-anale, soit les mains. Curieusement, les allergies de contact sont rapportées chez les parents qui les utilisent pour leur enfant, et non pas chez le nourrisson lui-même. Cependant, le diagnostic pourrait passer inaperçu, l’éruption étant faussement attribuée aux couches…

Une équipe belge a colligé, sur une courte période de 6 mois, 4 cas d’allergie de contact à des lingettes nettoyantes pour bébé utilisées comme papier toilette par des adultes, ou pour leur hygiène personnelle ou celle de leur bébé. Les tests épicutanés ont permis de trouver l’allergène responsable : il s’agissait du mélange de conservateurs méthylchloroisothiazolinone et méthylisothiazolinone (MCI/MI) ou Kathon CG.

Le Kathon CG est utilisé comme conservateur des produits aqueux. Des lingettes contenant ce conservateur sont aussi utilisées pour nettoyer diverses zones cutanées (démaquillants…) et peuvent être responsable de dermatite de contact sur différentes zones du corps.
Les auteurs soulèvent donc le problème de l’utilisation du MCI/MI comme conservateur dans les produits non rincés et suggèrent l’abandon de son utilisation dans les cosmétiques.
 

Dr Geneviève Démonet

Référence
Timmermans A et coll. : Dermatologically tested baby toilet tissues : a cause of allergic contact dermatitis in adults. Contact Dermatitis 2007 ; 57 (2) : 97–99.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article