La question est à nouveau posée : l’allaitement maternel protège-t-il de l’asthme ?

L’effet potentiellement protecteur de l’allaitement maternel (AM) contre le développement de l’asthme et des allergies est débattu depuis plus de 70 ans. Des résultats positifs de l’allaitement ont été observés vis-à-vis de l’apparition de l’eczéma atopique dans l’enfance, mais nous ne disposons pas de preuves formelles en ce qui concerne une action semblable pour l’asthme et les autres manifestations atopiques (rhume des foins, allergies alimentaires et tests cutanés positifs).

Afin d’évaluer à nouveau l’effet de l’AM exclusif et prolongé sur la réduction du risque d’asthme et d’allergies chez les enfants jusqu’à l’âge de 6,5 ans, une équipe conduite par Kramer a réalisé une étude en cluster randomisée dans 31 maternités bélarusses. Au total, 17 046 paires mères-enfants ont été incluses, dont 13 889 (81,5 %) ont été suivies jusqu’à l’âge de 6,5 ans. Le tirage au sort a été réalisé au niveau des maternités. Celles du groupe intervention devaient promouvoir l’AM selon l’initiative « baby friendly hospital » préconisée par l’OMS/UNICEF. Les maternités du groupe contrôle devaient poursuivre leur pratique habituelle. Les résultats ont été évalués selon le questionnaire ISAAC (International study of asthma and allergies in childhood) et les tests de sensibilité cutanée pour 5 antigènes.

L’intervention a entraîné une forte augmentation de l’AM exclusif à 3 mois (44,3 % vs 6,4 % ; p < 0,001) et une prévalence significativement plus élevée de l’AM à tous les âges jusqu’à 12 mois compris. Néanmoins il n’y a pas eu de réduction quant à la fréquence des symptômes allergiques ni des tests cutanés positifs au cours du suivi. Au contraire, les risques de sensibilisation sont apparus significativement augmentés dans le groupe intervention pour 4 des 5 antigènes testés !

Les résultats obtenus ici ne semblent donc pas en faveur d’un effet protecteur d’un allaitement maternel exclusif et prolongé contre l’asthme et les allergies. Un élément de plus à porter au dossier ?

Dr Khodor Chatila

Référence
Kramer M et coll. : "Effect of prolonged and exclusive breast feeding on risk of allergy and asthma: cluster randomised trial." BMJ 2007; en ligne avant publication le 11 septembre, BMJ, doi:10.1136/bmj.39304.464016.AE.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article