Le risque d’asthme augmente avec le poids

La prévalence de la surcharge pondérale a augmenté de manière exponentielle au cours de ces dernières années. Actuellement, 65 % des Américains souffriraient d’un excès de poids ou d’une obésité. L’asthme, pour sa part, est une maladie bien moins fréquente qui ne touche que 7 % des habitants de ce pays. Plusieurs études transversales ont évoqué la possibilité d’une association entre asthme et surpoids, mais les résultats sont loin d’être concordants, au point qu’il règne un certain flou sur le risque relatif (RR) d’asthme, a priori imputable à l’obésité, sachant que celui-ci serait plus élevé dans le sexe féminin.

Les études de cohorte prospectives sont en général à même d’amener des précisions sur les associations évoquées au terme de l’approche transversale des données épidémiologiques. Une méta-analyse a recensé, dans la littérature internationale, sept études de ce type qui ont inclus au total 333 102 sujets, répartis en trois catégories, en fonction de l’index de masse corporelle (IMC) : normal (≤ 25 kg/m2), surpoids (IMC= 25 à 29,9 kg/m2), obésité (> 30 kg/m2).

La comparaison entre les groupes a montré qu’en cas de surcharge pondérale ou d’obésité, le RR d’asthme, en fait l’odds ratio (OR) était de 1,51 (versus IMC normal). Une relation de type dose-effet a même été mise en évidence entre l’IMC et l’incidence de cette maladie respiratoire : surcharge pondérale, OR=1,38 ; obésité, OR=1,92 (p=0,0001 versus IMC normal).

La même relation existe dans les deux sexes, avec un OR de 1,46 chez les hommes et de 1,68 chez les femmes (p=0,232 quant à la comparaison entre les deux sexes).

L’excès pondéral et l’obésité seraient associés à une augmentation «dose-dépendante» du risque d’asthme, si l’on se réfère à cette méta-analyse qui n’a porté que sur des études de cohorte prospectives. La contrepartie voudrait que la lutte contre le surpoids aboutisse à l’effet inverse, ce qui, pour l’instant, n’a pas été démontré.

Dr Philippe Tellier

Référence
Beuther DA et coll. : “Overweight, obesity, and incident asthma. A meta-analysis of prospective epidemiologic studies.” Am J Respir Crit Care Med., 2007 ; 175 : 661-666.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article