Quelle contraception proposer après un diabète gestationnel ?

Les femmes ayant un antécédent de diabète gestationnel ont un risque accru de développer un diabète de type 2 et un profil cardiovasculaire à risque rendant nécessaire la planification d’une éventuelle nouvelle grossesse. Une contraception efficace mais également sûre au plan métabolique est donc indispensable.

Une cohorte observationnelle de 972 femmes latino-américaines non diabétiques et normo-tendues ayant un antécédent de diabète gestationnel a été suivie en post-partum. Une contraception non hormonale (CNH) a été choisie par 448 femmes, 430 femmes ont opté pour une contraception orale œstro-progestative minidosée (OP) et 94 ont utilisé l’acétate de médroxy-progestérone (DMPA) en injection IM toutes les 12 semaines. Le suivi a été de 20 mois dans le groupe CNH, 12 mois dans le groupe OP et 11 mois dans le groupe DMPA.

La contraception par DMPA s’est accompagnée d’une prise de poids moyenne de 4,3 kg/an, significativement plus élevée que pour la contraception non hormonale (1,2 kg/an) et pour les OP (0,7 kg/an). Les changements en ce qui concerne les taux de LDL cholestérol, de triglycérides et la pression artérielle diastolique étaient négligeables, sans différence entre les groupes. En revanche pour le HDL cholestérol les modifications étaient discrètement plus favorables chez les femmes utilisant un OP. La pression systolique était significativement plus élevée après utilisation d’un OP que dans le groupe DMPA. Les auteurs reconnaissent les réserves liées au caractère non randomisé de cette étude et au suivi relativement court.

Cette étude réalisée chez des femmes ayant un antécédent de diabète gestationnel met en évidence une prise de poids significative associée à la contraception par injection d’acétate de médroxy-progestérone par rapport à l’utilisation d’une contraception non hormonale ou par estro-progestatifs minidosés.

Dr Laurence Du Pasquier

Référence
Xiang AH et coll : « A longitudinal study of lipids and blood pressure in relation to method of contraception in latino women with prior gestational diabetes mellitus. » Diabetes Care 2007 ; 30 : 1952-1958.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article