Les statines pourraient réduire le risque de récidive du cancer du sein

L’utilisation des inhibiteurs de la 3-hydroxy-3-méthyl-glutaryl coenzyme A réductase alias statines, traitement de première intention des hypercholestérolémies, est associée à une réduction, pouvant atteindre 70 %, du risque de plusieurs cancers dont celui de la prostate, du côlon et du sein.

Souhaitant aller encore plus loin que la protection primaire, une équipe américaine s’est intéressée aux effets de cette famille de médicaments sur les récidives du cancer du sein. L’étude rétrospective a inclus deux ans après le diagnostic 1 945 patientes californiennes atteintes d’un cancer du sein débutant et membres de la Kaiser Permanente Nothern California, l’une des plus importantes assurances médicales américaines. Deux cent dix cancers ont récidivé. Pour une durée moyenne de prise de 2 ans, la prise de statines – essentiellement de type lipophile (97 % des cas) comme la simvastatine - après le diagnostic de cancer du sein est apparu associée à une réduction du risque de récidive (risque relatif 0,67 IC95 % 0,39-1,13) et ce d’autant plus que l’exposition était prolongée (p = 0,02).

L’association entre prise de statine lipophile et réduction du risque de récurrence du cancer du sein est modeste pour ne pas dire non significative même s’il existe un effet durée-dépendant. Néanmoins, cette observation s’inscrit dans le corpus de données déjà disponibles qui laissent à penser que les statines lipophiles pourraient exercer un effet anti-cancéreux assez large qui mérite pour le moins la mise en place d’un essai expérimental.

Dr Jean-Michel Brideron

Référence
Kwan ML et coll. « Post-diagnosis statin use and breast cancer recurrence in a prospective cohort study of early stage breast cancer survivors » Breast Cancer Res Treat. 2007 ; Publication avancée en ligne le 3 août.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article