Pour réduire le risque de diabète, allons au travail à pied !

Plusieurs études épidémiologiques et des essais d’intervention ont montré qu’une activité physique soutenue permettait de réduire le risque de survenue d’un diabète. Qu’en est-il d’une activité physique quotidienne modérée ?

Une étude réalisée au Japon parmi des employés exerçant un travail sédentaire a permis de déterminer les facteurs associés au développement du diabète au cours d’une période d’observation de 4 années. L’analyse a porté sur 8 576 hommes âgés de 40-55 ans à l’entrée dans l’étude et ayant une glycémie à jeun initiale < 126 mg/dl. Près de 10 % (878) ont développé un diabète. Les facteurs significativement associés à un risque accru de diabète étaient l’âge et l’IMC plus élevés, l’existence d’une glycémie initiale supérieure à 100 mg/dl, le tabagisme et les antécédents familiaux de diabète. La pratique d’un sport de loisir avec activité modérée à intense au moins 30 min par semaine n’avait pas d’influence sur l’incidence du diabète. Par contre le fait de marcher pour se rendre sur son lieu de travail avec une durée pour l’aller supérieure à  20 min était associé à une réduction significative du risque de développer un diabète. Cette association restait significative après ajustement sur l’âge, l’IMC, la glycémie à jeun initiale, la consommation en tabac et alcool, les antécédents familiaux de diabète et la pratique d’un sport de loisir ( OR = 0,73 ; IC 95 % = [0,58 ; 0 ,92] ; p = 0,007). Il reste à démontrer que ces résultats sont reproductibles dans des groupes plus hétérogènes. Une augmentation de la sensibilité à l’insuline par une activité physique quotidienne régulière pourrait expliquer ces résultats.

Le fait de marcher plus de 40 minutes par jour permet de réduire l’incidence du diabète.

Dr Laurence Du Pasquier

Référence
Sato KK et coll : « Walking to work is an independent predictor of incidence of type 2 diabetes in japanese men : the Kansai healthcare study.” Diabetes Care 2007 ; 30 : 2296-2298.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article