Le pronostic du cancer lobulaire invasif du sein dépend du grade histologique

Le cancer lobulaire invasif du sein (CLIS) est loin d’être rare. Ainsi, au sein de l’étude réalisée entre 1977 et 2004 par le Danish Breast Cancer Cooperative Group, occupe-t-il la deuxième place parmi les diverses formes anatomo-cliniques de la maladie. A partir de 860 tumeurs correspondant à un CLIS pur ou à un CLIS/non CLIS, autrement dit à une forme histologique moins bien démarquée, les auteurs de ce travail ont tenté de préciser l’incidence des divers sous-stades histologiques sur le pronostic de ce type de cancer du sein. Dans tous les cas, une exérèse de la tumeur maligne a été effectuée entre 1990 et 1998.
L’impact du stade de malignité histologique sur la survie globale et la survie sans récidive a été pris en compte grâce à une analyse multivariée, avec ajustement en fonction de l’âge, de la taille de la tumeur, de son contenu en récepteurs hormonaux ou encore de l’envahissement des ganglions axillaires.
Au sein de la cohorte, l’incidence du CLIS pur a augmenté entre 1977 et 2004, passant de 5 % à 12  %, alors que celle des formes mixtes CLIS/non CLIS est restée stable, de l’ordre de 2 % de toutes les tumeurs malignes recensées.
Le plus souvent, les CLIS classiques étaient de grade II, alors que le grade III a été principalement observé dans les formes mixtes et leurs sous-types « non classiques ». La survie globale comme la survie sans récidives ont été moins bonnes en cas de grade III, quel que soit le type histologique. Le pronostic s’est avéré identique dans les grades I et II. Le nombre élevé de ganglions axillaires positifs et l’absence de récepteurs hormonaux étaient deux éventualités plus fréquemment rencontrées en cas de grade III.
Le stade de malignité histologique a donc un impact significatif indépendant sur le pronostic du cancer lobulaire invasif du sein qui doit bien sûr être pris en compte dans le choix de la stratégie thérapeutique postopératoire.

Dr Philippe Tellier

Référence
Talman ML et coll. : Invasive lobular breast cancer. Prognostic significance of histological malignant grading.” Acta Oncol 2007; 46: 803-809.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article