Stents actifs : le diabète reste un marqueur de risque de décès

Il est généralement admis que, dans les suites d’angioplasties coronaires, le diabète est associé à un risque majoré de resténoses, de thromboses intra stents et de décès. Une équipe allemande a cherché à évaluer le devenir à long terme de patients diabétiques ayant bénéficié d’une angioplastie coronaire avec mise en place de stents actifs.

Une cohorte prospective de 2 557 patients a été constituée avec un recul moyen de 2,3 ans. Les thromboses de stents y ont été 2 fois plus fréquentes chez les diabétiques que chez les non diabétiques (estimation du risque à 3 ans : 2,2 % versus 1,0 % ; risque relatif [RR] : 2,17 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] : 1,09-4,33 ; p : 0,027). Il ne semble en revanche pas avoir été observé davantage de resténoses chez les patients diabétiques (15,2 % versus 13,5 % ; p : 0,32). Une nouvelle angioplastie des lésions déjà traitées n’a pas été plus fréquemment nécessaire dans le groupe diabète (12,8 % versus 12,0 % ; p : 0.56).

La mortalité à 3 ans a été estimée à 17,3 % dans le groupe diabète et à 7,8 % dans le groupe contrôle (RR : 2,10 ; IC : 1,61-2,74 ; p < 0.001). Après ajustement sur les facteurs confondants, l’analyse multivariée indique que le diabète est un marqueur de risque indépendant de décès à 3 ans. Les resténoses ne semblent pas plus fréquentes à long terme chez les diabétiques que chez les non diabétiques. Cette étude présente l’importante faiblesse méthodologique d’être, certes prospective, mais non randomisée et donc sans sélection des patients. Ils ont tous bénéficié de stents actifs sans qu’il soit malheureusement possible de distinguer leurs différents types.

Docteur Olivier Meillard

Références
Iijima R et coll. : Impact of diabetes mellitus on long-term outcomes in the drug-eluting stent era.
Am Heart J 2007;154:688-93

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article