Tout un programme pour améliorer la prise en charge du diabète en pratique clinique

Il a été démontré que la prise en charge optimisée du diabète permettait de réduire efficacement la survenue des complications. Cependant il persiste un décalage entre ce qui est observé en routine et les recommandations. Comment aider les médecins à modifier leurs habitudes de suivi et de prescription pour améliorer leurs pratiques ?

Les médecins de 22 centres de consultation spécialisés en diabétologie, localisés en Sicile ont élaboré un programme d’amélioration de la qualité des soins en 2000. Un dossier médical standardisé et informatisé a été adopté par l’ensemble des participants. Un logiciel a été mis en place pour permettre de juger annuellement de la qualité de la prise en charge en fonction de divers indicateurs.  Les performances des différents centres ont été comparées anonymement : les résultats ainsi que les explications possibles concernant les variations observées ont fait l’objet de réunions annuelles, chaque centre étant en retour informé de leurs conclusions.

De 2001 à 2005, 26 782 patients âgés de plus de 18 ans ont été pris en charge dans les centres participants. Les taux de suivi de l’HbA1c, de la pression artérielle, du bilan lipidique et de la microalbuminurie ont constamment augmenté pendant ces 5 années. La proportion des patients ayant un taux d’HbA1c inférieur à 7 % a augmenté de 16,6 % (43 à 60 %), celle des patients dont la pression artérielle était inférieure à 130-85 mm HG a augmenté de 10,7 % (37,8 à 48,5 %). Le pourcentage de patients dont le LDL cholestérol était inférieur à 100 mg/dl est passé de 19,4 à 44,1 %. Malgré les bons résultats constatés, il persistait donc des possibilités d’amélioration.

La participation à un programme d’amélioration de la qualité des soins, simple et peu coûteux, permet de lutter contre l’inertie de la prise en charge médicale en favorisant l’émulation et la réflexion sur les pratiques de routine.

Dr Laurence Du Pasquier

Référence
Club Diabete Sicili@ : Five-year impact of a continuous quality improvement effort implemented by a network of diabetes outpatient clinics. Diabetes Care 2008 ; 31 : 57-62.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article