Recherche du ganglion sentinelle après biopsie-exérèse d’un cancer du sein

La technique du ganglion sentinelle (GS) dans certains cancers du sein permet d’éviter bon nombre de curages axillaires inutiles. Elle est habituellement réalisée au cours de l’intervention chirurgicale destinée à réséquer la tumeur maligne. Dans certains cas, cependant, une biopsie-exérèse de la tumeur à visée diagnostique est pratiquée dans un premier temps. Qu’en est-il alors de la recherche du ganglion sentinelle ? C’est à cette question que répond une étude réalisée entre 2001 et 2006, dans laquelle ont été incluses 466 femmes présentant un cancer du sein dont 138 (96 lésions non palpables et 42 palpables) avaient eu une biopsie-exérèse de leur tumeur et 328 (32 lésions non palpables et 296 palpables) avaient été opérées en un temps. Dans tous les cas, la recherche du GS a été réalisée par la combinaison d’une lymphographie isotopique (traceur, sulfure de rhenium colloïdal marqué par le technétium 99 m) et d’une étude au bleu d’isosulfan. Une dissection des ganglions axillaires n’a été effectuée qu’en cas de métastases ganglionnaires, ou encore en cas de GS non repérable.

Le taux de détection du GS, en cas de biopsie-exérèse a été de 95 % lorsque la tumeur n’était pas palpable et de 98 % lorsque la tumeur était palpable. Des métastases ont été mises en évidence au sein du GS pour 15 % des lésions non palpables, 39 % des lésions palpables après biopsie exérèse et 37 % en cas de traitement chirurgical avec recherche du GS en un temps. Le taux de détection des métastases au sein du GS s’est avéré identique dans les tumeurs T1 et T2 (43-44 %). Au cours du suivi, même en cas de biopsie-exérèse antérieure, aucun faux négatif n’a été observé.

La recherche du GS est donc tout à fait faisable chez les femmes qui ont subi une biopsie exérèse pour cancer du sein. L’atteinte du GS est moins fréquente en cas de lésion non palpable ce qui justifie à nouveau les efforts pour dépister les lésions précoces.

Dr Philippe Tellier

Références
Ruano R et coll. : Staging the Axilla with selective sentinel node biopsy in patients with previous excision of non-palpable and palpable breast cancer. Eur J Nucl Med Mol Imaging. Publication avancée en ligne 12 février 2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article