Behçet : le 23 plutôt que le 12 ?

La maladie de Behçet est une affection chronique inflammatoire multisystémique qui concerne le rhumatologue autant que le dermatologue, le neurologue, le gastro-entérologue, voire l’ophtalmologue ou le pneumologue. Il est donc intéressant d’aller voir ce que les autres spécialités en disent, notamment sur le plan physiopathologique.

Ici, ce sont les dermatologues qui apportent leur écot à une meilleure connaissance de l’affection. Partant du constat que l’interleukine (IL)-12 semble impliquée dans cette pathologie d’étiologie inconnue, et de sa ressemblance structurelle partielle avec l’IL-23 (ils partagent en commun la sous unité p40), une équipe de chercheurs de l’université Yonsei à Séoul (Corée) a étudié sur 38 patients, avec maladie de Behçet avérée, la présence et les taux d’IL-23 dans le sérum et dans les lésions cutanées de certains d’entre eux. Ils ont comparé ensuite ces taux à ceux de patients ayant un psoriasis et de volontaires sains. Il a été constaté une augmentation significative du taux de RNA pour la sous unité p19 de l’IL-23 dans les lésions d’érythème noueux des patients avec maladie de Behçet et des patients présentant un psoriasis, mais pas dans le groupe contrôle.

Dans le même temps, les taux de RNA de la sous unité p40 commune aux deux interleukines était également augmentée, mais les taux cutanés et sériques de la sous unité p35 spécifique de l’IL-12 n’étaient pas différents du groupe contrôle. Ce qui signe ? de manière flagrante, selon les auteurs, l’implication de l’IL-23 dans les lésions noueuses de la maladie de Behçet.

Avant d’affirmer le rôle majeur de cette interleukine, reste à savoir si le même constat peut être fait dans les autres manifestations de cette affection (dans la synovie par exemple). La seule conclusion manifeste, selon eux, est le peu d’intérêt de poursuivre une recherche sur les traitements anti-IL-12 en cas de manifestation cutanée de la maladie de Behçet.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Références
Lew W et coll. : Increased expression of interleukin-23 p19 mRNA in erythema nodosum-like lesions of Behçet’s disease. British Journal of Dermatology 2008 ; 158 : 505–11.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article