Le président de l’UNCAM tente de rassurer les infirmières libérales comme il peut

Paris, le jeudi 22 mai 2008 – La perspective de voir repoussée une nouvelle rémunération de leurs actes avait incité les infirmières libérales à exprimer leur mécontentement au début du mois de mai. Alors qu’en vertu de la convention nationale des infirmières libérales, des hausses de leurs tarifs devraient intervenir en août, ces professionnelles redoutent que le dispositif mis en œuvre par la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) afin de limiter les risques de dépassement de l’ONDAM (objectif national des dépenses d’assurance maladie) ne mette à mal ses promesses. Aussi, la Fédération nationale des infirmiers (FNI), majoritaire chez les professionnelles libérales, avait-elle lancé un mot d’ordre de grève qui concernait les soins à domicile entre le 7 et le 13 mai.

Programme des réjouissances

Entendant les inquiétudes des infirmières libérales, le président de l’Assurance maladie (UNCAM), Frédéric Van Roekeghem a tenu à se montrer rassurant. A l’occasion d’une conférence de presse organisée la semaine dernière par le Centre national des professions de santé (CNPS) il a en effet indiqué : « Nous souhaitons finaliser l’accord des infirmiers libéraux que la LFSS pour 2008 permet de mettre en œuvre ». Interrogé par le président de Convergence infirmière, Marcel Affergan, il a répété qu’il considérait comme « légitime » la revalorisation des actes infirmiers, mais a cependant admis que « ce qui a été mis sur la table serait tenu [mais] peut-être avec un délai ». D’avantage de précisions devraient être disponibles dans les jours qui viennent, alors que Frédéric Van Roekeghem doit examiner aujourd’hui avec le conseil de l’UNCAM le « programme des négociations » et connaître l’étendue de sa marge de manœuvre dans le cadre des futures discussions avec l’ensemble des professionnels de santé. Cependant, les infirmières restent sur leur garde, comme en témoigne le boycott par Convergence infirmière de la réunion de la commission de hiérarchisation des actes et des prestations qui se tient aujourd’hui.

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article