Evaluation du pronostic des syndromes coronaires aigus sans élévation du segment ST par scanner multibarrettes

Au cours des syndromes coronaires aigus sans  élévation du segment ST (NSTE-SCA), la stratification du risque repose généralement sur des scores cliniques plus ou moins efficaces.  La tomodensitométrie avec détecteurs multiples (TDM-DM) ou scanner multibarrettes  permet de réaliser une coronarographie de manière non invasive. Quel est son apport dans l’évaluation pronostique à court et moyen terme des NSTE-SCA ? C’est à cette question que répond une étude de cohorte prospective dans laquelle ont été  inclus 84 patients atteints d’un NSTE-SCA.

La stratification du risque a été réalisée au moyen d’un score TIMI (Thrombolysis in Myocardial Infarction). Le risque a été considéré comme faible ou intermédiaire chez 48 participants. Une TDM-DM (en l’occurrence 16 barrettes) a mis en évidence des sténoses coronaires chez 18 des 30 malades qui ont bénéficié de cette exploration. La fréquence des complications majeures  pendant l’hospitalisation s’est avérée plus élevée en cas de positivité de la TDM-DM, soit 44 % versus 0 % dans le cas contraire (p<0,005).

En outre, une analyse de Kaplan-Meier a révélé que le taux de survie sans complications à moyen terme (9,9 ± 7,5 mois) était plus élevé en cas de négativité de la TDM-DM, soit 100 % versus 33 % en cas de positivité (p<0,0001).

Au cours des NSTE-SCA, les renseignements fournis par le coroscanner (16 barrettes), combinés au score de risque TIMI semblent avoir une certaine valeur pronostique à moyen terme. Un résultat à confirmer sur une plus grande échelle…

Dr Philippe Tellier

Référence
Mayumi Noda et coll. Prognostic significance of multiple-detector computed tomography in conjunction with TIMI risk score for patients with non-ST elevation acute coronary syndrome. Heart and Vessels 2008; 23: 161-6

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article