Comment optimiser le respect des protocoles d'antibioprophylaxie en chirurgie ?

L'infection du site opératoire accroît non seulement la  morbidité et la mortalité mais a également des conséquences économiques non négligeables. Le traitement de chaque infection réclamant, aux Etats-Unis, entre 3 000 et 30 000 $, on peut ainsi estimer que le coût global engendré par ces complications infectieuses est de 1,5 billion $ par an dans ce pays. Ceci justifie un engagement dans la lutte contre l'infection à des niveaux multiples et variés.

L'efficacité d'une antibioprophylaxie bien conduite est reconnue mais de nombreuses études ont montré que les protocoles étaient mal respectés dans de nombreux cas. A l’Hospital for joint Diseases Orthopaedic Institute, on utilise une check list des différents paramètres à vérifier et respecter pour chaque intervention (côté, identification, consentement, radiographies...). Les caractéristiques d’une antibioprophylaxie adéquate y ont été ajoutées : dose, molécule, heure.

Les dossiers des patients traités 3 mois avant la mise en place de cette nouvelle mesure ont été revus. Seulement 65 % d’entre eux avaient bénéficié du protocole normal d'antibioprophylaxie. La mise en place de la procédure a permis d'atteindre un taux de respect de 99 %. La différence est hautement significative (p<0,0001).

Ainsi, la mise en place d'une procédure avec check list a le double avantage de motiver le staff opératoire sur le respect du protocole et d'offrir une traçabilité effective de l'acte. Une enquête auprès des anesthésistes confirme l'intérêt qu’a pour eux cette méthode. Les auteurs recommandent donc que ce protocole et cette procédure simples et non coûteux, soient largement adoptés dans une optique de réduction des coûts infectieux.

Dr Alain Vannineuse

Référence
Rosenberg AD et coll. : Ensuring Appropriate Timing of Antimicrobial Prophylaxis. J Bone Joint Surg Am, 2008, 90A : 226-232

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article