Maladie de Crohn : la résection de grêle protègerait de l’adénocarcinome du…grêle !

Alors qu’il est bien connu que la maladie de Crohn (MC) est associée à une augmentation du risque d’adénocarcinome de l’intestin grêle (ACIG), les facteurs de risque de survenue de cette complication sont encore mal précisés, et c’est ce que ce proposait d’évaluer G. Piton du CHU de Besançon.

Ce sont 11 centres Français, affiliés au GETAID (Groupe d'Etude Thérapeutique des Affections Inflammatoires du Tube Digestif), qui ont permis d’identifier 29 cas d’ACIG compliquant une MC.

A ces 29 cas, ont été appariés, en fonction de l’âge, du sexe, de la duré d’évolution et de la localisation de la MC, 87 sujets contrôles (ratio 1/3) ayant une MC, mais pas d’ACIG.
Les sujets contrôles ont été identifiés sur un seul centre.

L’analyse univariée montre que les cas, c’est à dire les patients ayant un ACIG, avaient eu moins de résections de l’intestin grêle, et avait également moins souvent reçu des salicylés de façon prolongée (plus de 2 ans) que les sujets contrôles (ratio de probabilité [OR]= 0,07 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 0,01 à 0,32, et OR=0,29 ; IC95 de 0,10 à 0,82, respectivement). En analyse multivariée, les deux association restaient significatives avec des OR de 0,04 (IC95 de 0,01 à 0,28 ; p=0,001) pour la première et de 0,16 (IC95 de 0,03 à 0,79 ; p= 0,02) pour la seconde.

Cette étude suggère donc que les résections de grêle et le traitement prolongé par dérivés salicylés pourraient protéger les patients ayant une maladie de Crohn contre la survenue d’adénocarcinomes de l’intestin grêle.

Pr Marc Bardou

Référence
Piton G et coll. : Risk factors associated with small bowel adenocarcinoma in Crohn's disease: A case–control Study. Am J Gastroenterol 2008 ; 103 : 1730–1736.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article