La part des diarrhées !

Le 26e congrès annuel de l’ESPID (European Society for Paediatric Infectious Disease) s’est tenu à Graz en Autriche. Seconde ville du pays, et capitale de la Styrie, Graz dont les origines remontent à l’époque romaine, reste étonnement méconnue. Et, pourtant, cette ville universitaire qui compte prés de 40 000 étudiants, et qui a été élue Patrimoine Mondial Culturel et Naturel de l'UNESCO en 1999, ne manque pas de charme ni d’activités, notamment sur le plan culturel.

Coté congrès de l’ESPID, maladies bactériennes, virales et parasitaires étaient à l’honneur comme à l’accoutumée avec une mention spéciale pour les diarrhées, en particulier virales. Les congrès d’infectiologie pédiatrique ont toujours leur part de diarrhées et l’ESPID 2008 n’y a pas échappé ! Les rotavirus, par leur épidémiologie mondiale, et leur incidence inégalée, restent évidemment une préoccupation majeure des pédiatres mais, comme on pouvait s’y attendre, les norovirus au potentiel infectieux si élevé les interpellent aussi. La vaccination contre les rotavirus entre doucement dans les têtes et les mœurs médicales, alors que les stratégies préventives de type probiotiques continuent de susciter un intérêt qui ne se concrétise pas encore en pratique quotidienne.

Copyright © Len medical

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article