Contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire dans le diabète de type 2 : n’oublions pas les femmes !

La mortalité cardiovasculaire a diminué ces dernières années dans la population générale et chez les hommes diabétiques. L’absence d’amélioration constatée chez les femmes diabétiques s’explique-t-elle par un profil de risque particulièrement défavorable ou par une moins bonne prise en charge ?

Un important registre allemand a permis d’effectuer une analyse transversale concernant le traitement et le contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire de 44 893 diabétiques de type 2 (51 % de femmes). La pression artérielle systolique restait  ≥ 140 mm Hg dans 63 % des cas, le LDL cholestérol était  ≥ 130 mg/dl pour 48 % des patients et l’HbA1c était  ≥ 8 % pour 24 %. Le traitement anti HTA associait plus de deux molécules pour 39 % des sujets, le traitement hypocholestérolémiant comportait au moins une molécule dans 32 % des cas et le traitement par antidiabétiques oraux comportait au moins deux molécules différentes ou de l’insuline pour 39 % des sujets.
Parmi les patients ayant un antécédent cardiovasculaire (9 521 hommes et 8 050 femmes), les femmes avaient un contrôle significativement moins bon que les hommes pour l’HTA, le cholestérol LDL et l’HbA1c ; un traitement hypolipémiant était significativement moins souvent prescrit chez elles. Parmi les patients n’ayant pas d’antécédent cardiovasculaire seul le contrôle de l’hypercholestérolémie était moins satisfaisant chez les femmes.

Cette étude, exceptionnelle par le nombre de sujet inclus, montre que les femmes ayant un diabète de type 2 ont un moins bon contrôle que les hommes pour des facteurs de risque cardiovasculaire reconnus et modifiables. La couverture par traitement hypocholestrerolémient semble particulièrement améliorable chez les femmes ayant un antécédent cardiovasculaire.

Dr Laurence Du Pasquier

Références
Gouni-Berthold I et coll : Sex disparities in the treatment and control of cardiovascular risk factors in type 2 diabetes. Diabetes Care 31:1389-1391,2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article