Sans se tromper, les pharmaciens envoient un signe fort au gouvernement

Paris, le mercredi 10 septembre 2008 – Encouragement au développement de l’automédication, publication d’un décret permettant de faire passer les médicaments vendus sans ordonnance devant le comptoir et attaques de plus en plus marquées de Bruxelles contre l’organisation de l’officine et de la vente de médicaments en France : les pharmaciens ont eu plus d’une raison de s’inquiéter ces derniers mois pour leur avenir. Face à cette tension grandissante, les pharmaciens ont choisi d’opter pour une stratégie qui consiste à rappeler indirectement mais fortement aux pouvoirs publics combien leur place apparaît incontournable au sein de la société. Les officinaux ont notamment à cœur d’insister sur le fait que pour les Français, ils sont avant tout des professionnels de santé et qu’ils jouent un rôle majeur auprès des patients.

Les missions du pharmacien

C’est ainsi qu’après plusieurs campagnes proposées par des réseaux de pharmacie au printemps, c’est au tour de l’Ordre des pharmaciens de lancer une opération d’une grande ampleur. Jusqu’au 20 septembre, il apparaîtra en effet difficile d’échapper au slogan : « La croix verte, un signe qui ne trompe pas ». Il sera en effet relayé par le biais d’affiches et de prospectus envoyés aux 55 400 pharmaciens de France, mais également à travers des encarts diffusés dans la presse, les quotidiens régionaux et le gratuit francilien 20 minutes les 11, 12, 15, 17 et 19 septembre. Surtout, une chronique quotidienne « Place à la Santé, sera proposée à plus de 500 fréquences FM et 700 spots radio de 30 secondes seront entendus sur cinq radios nationales et deux radios d’outre-mer. Au-delà du petit slogan, six grands thèmes seront déclinés mettant en avant les principales missions des pharmaciens. Il s’agira d’insister sur le rôle de conseil face aux médicaments, la grande proximité des officines, la permanence des soins assurée 24h/24 et 7j/7, la possibilité d’ouvrir un dossier pharmaceutique informatique et la sécurité du circuit de distribution. Enfin, ces encarts et ces spots pourront également souligner que le pharmacien est un professionnel de santé accessible « sans rendez-vous ». « Il sait évaluer les situations et orienter le patient en cas de besoin » rappellera le message.

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article