N-acétylcystéine en prévention de l’insuffisance rénale aiguë après chirurgie lourde : des résultats décevants

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) ou la dysfonction rénale après chirurgie majeure augmentent significativement la mortalité et la morbidité. Quelques études ont montré qu’elles pourraient être combattues par l’administration de N-acétylcystéine mais les essais randomisés contrôlés ayant évalué l’utilisation de la N-acétylcystéine dans la prévention de l’IRA périopératoire aboutissent à des résultats contradictoires. Pour y voir plus clair, des auteurs australiens ont mené une méta-analyse des essais publiés.

Celle-ci a concerné 10 essais randomisés contrôlés, totalisant 1 193 patients, tous menés en double aveugle, ayant comparé, contre placebo, l’effet de l’administration périopératoire de N-acétylcystéine sur la mortalité (7 études, 1 003 patients, dont 3 ont examiné exclusivement  les patients ayant une altération rénale) et sur l’IRA imposant la dialyse.

Les résultats montrent que l’administration de N-acétylcystéine ne s’accompagne pas d’une diminution de la mortalité (odds ratio, OR = 1,05 IC à 95 % 0,58-1,92) ni d’une baisse de l’incidence de l’IRA justifiant une dialyse (OR = 1,04 IC à 95 % 0,45-2,37). Elle ne semble pas non plus réduire le risque d’une augmentation importante de la créatinémie (plus de 25 %).  Enfin, elle n’a pas d’effet sur la durée de séjour en unité de soins intensifs.
En revanche l’administration de N-acétylcystéine n’est apparue ni accroître le risque de réexploration chirurgicale pour hémorragie (1,16 IC à 95 % 0,57-2,38) ni les besoins transfusionnels.

Cette méta-analyse conduit donc à conclure que la N-acétylcystéine n’a pas d’effet protecteur vis-à-vis de la survenue d’une insuffisance rénale aiguë ou du décès après une chirurgie lourde. Toutefois, la majorité des patients inclus, avaient une fonction rénale normale initialement et ont subi une chirurgie cardiaque sans utilisation de produits de contraste. L’effet de la N-acétylcystéine pourrait être tout autre en cas d’atteinte rénale préexistante et d’autre part elle semble susceptible de limiter la néphrotoxicité des produits de contraste iodés chez le sujet âgé.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Ho KM et coll. Meta-analysis of N-acetylcysteine to prevent acute renal failure after major surgery. Am J Kidney Dis, Publication avancée en ligne, 25 juillet 2008.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article