Comment être enceinte quand on est allergique au liquide séminal

Des cas d’allergie au liquide séminal humain sont régulièrement rapportés dans la littérature. L’allergie provoque des  symptômes locaux à type de prurit et d’œdème vulvo-vaginal mais aussi des réactions systémiques. Le traitement repose sur l’éviction de l’allergène et donc sur l’utilisation de préservatifs lors des rapports sexuels. Pour permettre une grossesse, des tentatives de désensibilisation ont été tentées à l’aide de protéines extraites du liquide séminal. Une désensibilisation locale vaginale paraît également possible. Une fois la tolérance acquise, elle ne se maintient que si les patientes ont des rapports sexuels réguliers non protégés.

L’alternative à la désensibilisation est l’insémination artificielle. Une équipe japonaise rapporte un nouveau cas de grossesse obtenue par cette technique chez une patiente allergique au liquide séminal.

Il s’agissait d’une jeune femme de 35 ans, nullipare, qui présentait des réactions anaphylactiques immédiates lors des rapports sexuels sans utilisation de  préservatifs. Elle avait, par ailleurs, des antécédents de dermatite atopique, d’asthme et d’allergie aux crustacés.

Grâce à des tests cutanés successifs avec le sperme du mari, il a été constaté une négativation des réactions cutanées après un quadruple lavage.

L’ovulation a été déclenchée par injection de 10 000 UI d’hormone chorionique gonadotrope (HCG) et une  insémination artificielle a été réalisée à l’aide du sperme lavé à  4 reprises. La patiente est restée sous surveillance constante lors de l’insémination pour détecter le moindre signe d’anaphylaxie. Aucun symptôme n’a été noté.

Huit tentatives ont été nécessaires pour obtenir une grossesse. La patiente a accouché d’un garçon en bonne santé…

Dr Geneviève Démonet

Référence
Makino A et coll. : Successful pregnancy after artificial insemination in a case of human seminal plasma allergy. Reproductive Medicine and Biology 2008; 7 : 119 - 122

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article