Retour sur investissement favorable pour la prise en charge intensifiée du diabète de type 2

L’étude Steno 2 a démontré que les patients ayant un diabète de type 2 et une microalbuminurie bénéficiant d’une prise en charge intensifiée du contrôle glycémique et des facteurs de risque cardiovasculaires avaient une réduction de 53 % du risque d’événements majeurs ou de décès d’origine cardiovasculaire par rapport à la prise en charge conventionnelle. Les coûts engendrés par l’intensification du traitement au cours des 8 années de l’étude sont ils compensés par le surcroît d’efficacité de la prise en charge ?

L’objectif de cette étude était de réaliser une évaluation médico-économique coût-efficacité en conditions réelles (cost-effectiveness) à partir des résultats obtenus lors de Steno2. Le coût médical total par patient a été évalué à 45 520 E dans le groupe intensif et à 41 319 E dans le groupe conventionnel soit une différence de 4 201 E. Le traitement intensif entraînait un surcoût annuel de 610 E pour les traitements et de 1 027 E pour les consultations spécialisées (médicales et diététiques) mais les coûts liés aux complications attendues étaient moins importants dans le groupe intensif.

Le traitement intensif a permis de gagner 1,9 année d’espérance de vie et 1,7 QALY. Le ratio coût-efficacité par QALY gagné est de 2 538 E, ce qui en regard du seuil d’acceptabilité danois de 40 000 E par QALY gagné est très en faveur du traitement intensif par rapport au traitement conventionnel. L’utilisation de médicaments génériques et la mise en application de la prise en charge intensifiée dans un contexte de soins primaires permettraient de diminuer les coûts directs, la stratégie intensive deviendrait alors strictement dominante (moins coûteuse et plus efficace que la stratégie conventionnelle).

L’évaluation médico-économique du traitement intensif de la glycémie et des facteurs de risque cardiovasculaires chez les patients ayant un diabète de type 2 et une microalbuminurie montre que cette stratégie est plus coût-efficace que le traitement conventionnel.

Dr Laurence Du Pasquier

Référence
Gaede P et coll : Cost-effectiveness of intensified versus conventional multifactorial intervention in type 2 diabetes : Results and projections from the Steno-2 study. Diabetes Care 2008;31:1510-1515.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article