Une allergie de contact peut compliquer le traitement de la rosacée

La rosacée est une maladie cutanée inflammatoire chronique relativement fréquente nécessitant l’utilisation de traitements topiques. Un travail allemand s’est intéressé à l’incidence des allergies de contact dans cette maladie.

Soixante-dix-huit patients ont été inclus dans une étude prospective unicentrique. Ils ont été testés (patch-tests) à l’aide de batteries standard, d’ingrédients des traitements locaux, conservateurs, parfums, des topiques médicamenteux eux-mêmes et, si disponibles, des produits personnels des patients.

Des réactions positives ont été observées dans 15,4 % des cas pour le nickel (12 patients sur 78), 5,2 % pour le fragance mix l (4 patients sur 77), 10,4 % pour le baume du Pérou (8 patients sur 77, cette prévalence étant significativement plus élevée que celle observée dans la population générale par l’étude KORA), 5,1 % pour le chrome (4 patients sur 78) et 3,8 % pour le lyral (3 patients sur 78).

En ce qui concerne les antibiotiques locaux, un seul patient (1,3 %) a présenté un test positif au sulfate de néomycine. Le métronidazole n’a provoqué aucune réaction positive mais 6 patients ont eu un test positif au sulfate de gentamycine (8 %) et 4 au sulfate de framycétine (5,3 %).
Des réactions irritatives ont, par ailleurs, été observées avec plusieurs produits apportés par les patients ainsi qu’avec le sodium lauryl sulfate même à faible concentration.

Cette étude concerne un nombre limité de patients. On peut cependant noter la fréquence élevée de l’allergie à la gentamycine utilisée dans le traitement des symptômes oculaires de la rosacée. Les réactions irritatives au sodium lauryl sulfate reflètent certainement une sensibilité cutanée exacerbée dans la rosacée.


Dr Geneviève Démonet

Référence
Jappe U et coll. : Contact allergy in patients with rosacea: a clinic-based, prospective epidemiological study. J Eur Acad Dermatol Venereol 2008; 22 (10) : 1208 - 1214

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article