Allaitement maternel et allergie : le débat continue…

Longtemps, l’allaitement maternel a été considéré comme bénéfique non seulement d’un point de vue nutritionnel mais aussi pour la prévention de l’allergie et de l’asthme chez l’enfant. Ce paradigme est actuellement mis en cause par plusieurs études montrant un effet protecteur transitoire de l’allaitement maternel voire même une augmentation du risque de survenue d’une allergie ou d’un asthme chez l’enfant.
Comment expliquer ce retournement de situation ?

Les difficultés d’interprétation proviennent de l’absence de groupe contrôle sans allaitement maternel dans plusieurs études. Par ailleurs, l’impact de l’allaitement pourrait être différent selon la composition du lait maternel en acides gras, le sexe de l’enfant et ses antécédents familiaux. L’exposition aux antibiotiques lors de l’allaitement maternel serait associée, d’autre part, à une augmentation du risque de sifflements mais seulement chez le petit enfant.

La durée de l’allaitement pourrait, enfin, être déterminante : une étude récente rapporte un risque diminué d’asthme pour un allaitement d’une durée entre 4 et 6 mois mais une augmentation du risque lorsque la durée est inférieure ou supérieure.

L’hypothèse hygiéniste pourrait expliquer l’association entre allaitement maternel et augmentation du risque d’allergie et d’asthme. La protection contre les infections respiratoires favoriserait en effet un profil Th2 et donc les maladies atopiques.

Quelle durée d’allaitement faut-il alors conseiller ? Une revue systématique des données actuelles a été menée incluant des paramètres aussi divers que les scores de poids et de taille pour l’âge, le périmètre crânien, la morbidité par infection respiratoire et digestive, l’eczéma atopique, l’asthme et le développement psychomoteur. Aucune conclusion définitive n’a pu être énoncée mais l’OMS recommande malgré tout un allaitement d’une durée minimale de 6 mois.

Dr Geneviève Démonet

Référence
Duncan J et coll. : Breastfeeding and allergies: time for a change in paradigm? Curr Opin Allergy Clin Immunol.,2008;8:398–405.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article