De l’effet anti-arythmique de la resynchronisation ventriculaire

La resynchronisation ventriculaire (RV) en plus d’améliorer les symptômes, la qualité de vie et la capacité fonctionnelle des insuffisants cardiaques est susceptible de réduire la morbi-mortalité de ces patients, notamment lorsque sa pose est associée à celle d’un défibrillateur implantable (DAI). Il a suggéré que la RV réduirait le risque de survenue d’une arythmie ventriculaire (AV). La présente étude qui a inclus 398 patients ayant bénéficié d’une RV + DAI et les a suivis sur un an, a cherché à préciser l’effet de la RV sur le risque de survenue de troubles du rythme ventriculaires.

Le nombre d’épisodes d’AV et de chocs a significativement diminué après l’implantation du dispositif. L’effet a été particulièrement visible au-delà du premier mois. Après six mois de resynchronisation, 227 patients (57 %) ont présenté une diminution du volume télé-diastolique d’au moins 10 % et ont donc été considérés comme répondeurs. Rien ne distinguait au départ les répondeurs des non-répondeurs, tout du moins sur le plan clinique. Un mois après, la proportion de patients ayant présenté un nouvel épisode d’AV était significativement moindre parmi les répondeurs (32 % contre 43 %, p=0,024). Il n’a pas été retrouvé de caractéristiques de départ susceptibles de prédire le risque de survenue d’une arythmie. Une baisse du volume télé-diastolique de 13 % à six mois a pu être identifié comme la meilleure limite pour discriminer les patients chez qui les AV vont être réduites (sensibilité 58 %, spécificité 54 %).

La resynchronisation ventriculaire entraîne donc dès la première année de son implantation une réduction des troubles du rythme ventriculaires, corrélée au degré de remodelage ventriculaire induit par le traitement.

Dr Benoît Tyl

Référence
Di Biase L et coll. : Antiarrhythmic effect of reverse ventricular remodeling induced by cardiac resynchronization therapy. The InSync ICD (Implantable Cardioverter-Defibrillator) Italian Registry. J Am Coll Cardiol 2008;52:1442–9

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article