La rhinosinusite chronique et la polypose nasale sont-elles des entités différentes ?

La polypose nasale est souvent considérée comme un sous-groupe de la rhinosinusite chronique. Cependant, les différences sur le plan histologique et des profils des médiateurs suggèrent qu’il s’agit d’entités distinctes. Afin d’évaluer cette hypothèse, les auteurs norvégiens ont inclus dans une étude prospective 45 patients (âgés de 38 ans en moyenne) avec une rhinosinusite chronique et 57 patients (47 ans en moyenne) avec une polypose nasale bilatérale. Ces derniers ont subi plus souvent que les autres une ethmoïdectomie postérieure et la prévalence de l’asthme était également supérieure dans ce groupe. La comparaison des symptômes sur une échelle visuelle analogique montre que les malades atteints de polypose nasale souffraient davantage de la sensation de nez bouché et de troubles de l’odorat que les patients atteints de rhinosinusite chronique. Par ailleurs, ces derniers se plaignaient plus souvent que les autres de douleurs de la face et de céphalées. En revanche, on n’observe pas de différence dans l’amélioration des symptômes après chirurgie endoscopique.

Les auteurs concluent que les différences observées sur le plan de la sévérité des symptômes, de l’endoscopie nasale, de l’âge des patients et de la prévalence de l’asthme, indiquent que ces deux pathologies représentent deux entités distinctes.

Dr G.Gertner

Référence
Bugten V, Nordgård S, Romundstad P, Steinsvåg S. Chronic rhinosinusitis and nasal polyposis; indicia of heterogeneity. Rhinology 2008 ; 46 (1) : 40-4.

Copyright © Len medical, OPA pratique, septembre 2008

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article