ECMO en réanimation pédiatrique, pour quels patients ?

L’insuffisance respiratoire aiguë est une cause majeure d’admission en réanimation pédiatrique. L’ECMO (Extracorporeal Membrane Oxygenation) demeure l’ultime thérapeutique lors de l’échec des traitements conventionnels associant ventilation mécanique, surfactant, NO, et ventilation à haute fréquence. Néanmoins, l’ECMO reposant sur une technique d’oxygénation par circulation extracorporelle, demeure une thérapeutique onéreuse et très lourde à mettre en place. Il n’existe pas actuellement de critères d’indication précis du fait de la quasi impossibilité de réaliser des études randomisées.
L’équipe londonienne de l’Institute of child health a réalisé une étude rétrospective entre 1992 et 2005 incluant tous les enfants en insuffisance respiratoire aiguë ayant nécessité une ECMO. Le point d’analyse principal a été la survie à un an après ECMO. Les effets des comorbidités et des défaillances d’organes lors de l’indication de l’ECMO ont été également analysés.

Cent vingt-quatre patients ont été traités par ECMO. L’âge médian était de 10 mois. La survie à un an a été de 59 %. La sévérité de l’atteinte pulmonaire et l’existence d’un état de choc sont les seuls indicateurs impactant négativement la survie. Les comorbidités n’ont pas été à l’origine d’une augmentation de la mortalité. Les principales critiques que l’on peut faire à cette étude concernent son caractère rétrospectif et monocentrique. Le point fort est le nombre important de patients inclus.

En se basant sur les résultats de cette étude, on peut affirmer que l’ECMO en réanimation pédiatrique est une thérapeutique efficace qui devrait être proposée avant l’installation de défaillances respiratoires et hémodynamiques trop importantes. Contrairement à ce qui était attendu, les comorbidités n’ont eu aucun impact sur la mortalité et ne devraient plus être des critères de non indication de l’ECMO. Les intéressants résultats de cette étude mériteraient d’être confirmés par une étude prospective multicentrique.

Dr Karim Chadda

Référence
Pathan N et coll. : Predictors of outcome for children requiring respiratory extracorporeal life support: implications for inclusion and exclusion criteria. Intensive Care Med 2008; 34: 2256-2263.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article