Psoriasis sous traitement systémique : consensus sur le dépistage de la tuberculose

L’immunosuppression au long cours est un facteur de risque de passage d’une tuberculose latente à une tuberculose active. Certains traitements systémiques du psoriasis (anti-TNF, ciclosporine, méthotrexate) ont été associés à un risque accru de tuberculose active. Les inhibiteurs des cellules T (éfalizumab, aléfacept) n’ont pas été associés à un risque accru de tuberculose. Le TNFα joue un rôle central dans plusieurs maladies inflammatoires, ainsi que dans la défense de l’organisme contre les infections à mycobactéries. L’objectif de la National Psoriasis Foundation (NPF) était de parvenir à un consensus sur les modalités de dépistage de la tuberculose latente chez les patients atteints de psoriasis. En résumé, les recommandations étaient les suivantes :

– le dépistage de la tuberculose est indiqué chez les patients sous anti-TNF, inhibiteur des cellules T, ciclosporine ou méthotrexate ;
– le dépistage doit reposer sur le test tuberculinique intradermique ;
– les patients ayant un test tuberculinique positif (induration ≥ 5 mm à 48-72 heures) sans signe de tuberculose active doivent être traités par antituberculeux (isoniazide, 300 mg/jour ou rifampicine, 600 mg/jour + isoniazide) pendant au moins 1 ou 2 mois ou jusqu’à la fin de la cure (absence de consensus) avant de débuter un traitement systémique du psoriasis ;
– les patients ayant une tuberculose active doivent recevoir une cure complète par quadrithérapie avant de débuter un traitement systémique du psoriasis ;
– le dépistage de la tuberculose doit être réalisé avant mise sous anti-TNF, puis annuellement sous traitement. Pour mémoire, en France, la recommandation en cas de découverte d’une tuberculose latente, lors du bilan préthérapeutique, est d’instaurer les anti-TNF au moins 3 semaines après le début traitement antituberculeux, soit plus tôt que pour la NPF.

Dr D.Fahri

Références
Doherty SD et al. J Am Acad Dermatol
2008 ; 59 : 209-17.

Copyright © Len medical, Dermatologie pratique, novembre 2008

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article