L’allergie serait-elle une maladie systémique ?

L’allergie est classiquement respiratoire, cutanée ou digestive. Mais l’allergie peut-elle toucher d’autres organes ?

Une étude  (Young-HUNT study) a été menée chez 8 817 adolescents suédois âgés de 13 à 19 ans pour lesquels des sifflements allergiques ou une combinaison de symptômes allergiques touchant plusieurs organes (poumons, nez et peau) étaient rapportés. On a comparé la fréquence des problèmes de santé parallèles (céphalées ou douleurs musculaires) en fonction du nombre d’organes touchés par les symptômes allergiques. Les antécédents des parents de 5 620 sujets ont été également analysés à la recherche d’allergie, de céphalées ou de douleurs musculaires.
Le mode de vie et l’état de santé ont été estimés par l’intermédiaire de questionnaires.

Les données obtenues ont montré une plus grande fréquence des problèmes de santé chez les adolescents ayant des sifflements associés à d’autres symptômes allergiques. En effet, les odds ratio pour une association entre céphalées et « sifflements isolés, « sifflements et rhinite » et « sifflement, rhinite et eczéma » étaient respectivement de 2,1 ; 3,4 et 3,7. Ils étaient de 2,8 ; 3,2 et 4,9 pour l’association à des douleurs musculaires et de 3,6 ; 4,0 et 4,9 pour l’association à des douleurs abdominales (p < 0,010 pour tous).

L’asthme parental était associé à des manifestations allergiques chez l’adolescent. L’existence de céphalées ou de douleurs musculaires chez les parents asthmatiques était associée de façon significative à la présence d’une allergie associée à des problèmes de santé du même ordre chez les enfants.
Ces résultats suggèrent donc que l’allergie pourrait être une maladie plus générale, et pourrait toucher d’autres organes que ceux considérés habituellement comme les cibles de la maladie allergique.

Dr Geneviève Démonet

Référence
Tollefsen E et coll. : Allergy: a systemic disease? The HUNT and Young–HUNT study, Norway. Pediatr Allergy and Immunol 2008 19 (8) : 730 - 736

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article