Le profil lipidique à risque d’infarctus n’est pas tout à fait le même dans la population asiatique

Le lien entre anomalies lipidiques et risque d'infarctus du myocarde (IdM) ne fait plus de doutes, du moins chez le sujet caucasien. En revanche, les données concernant, par exemple, la population asiatique sont beaucoup plus réduites. L'étude cas témoins Interheart, qui a recruté de par le monde 15 152 patients ayant présenté un IdM et 14 820 contrôles comportait un fort contingent asiatique (5 731 IdM et 6 459 contrôles) et se prêtait donc tout naturellement à ce type de recherche.

Un profil lipidique a été obtenu chez l'ensemble des participants, qui ont été répartis en différents sous-groupes selon leur origine géographique (Asie du sud, Chine, Asie du sud-est et Japon).

Les taux de LDL cholestérol étaient en moyenne inférieurs de 10 mg/dl chez les asiatiques (patients comme contrôles) par rapport aux non-Asiatiques. La proportion de participants ayant un LDL ≤1 g/l était ainsi plus importante chez les Asiatiques : de 25,5% des malades et 32,3 % des contrôles asiatiques contre 19,4 % des patients non-Asiatiques et 25,3 % des contrôles. Les taux de HDL cholestérol étaient légèrement inférieurs chez les Asiatiques. Il a notamment été retrouvé un taux significativement plus élevé de participants présentant une hypo HDLémie chez les Asiatiques du Sud (82,3 % des patients et 81 % des contrôles) en comparaison du reste de l'Asie (57,4 des patients et 51,6 % des contrôles, p<0,0001). Il a cependant été noté, de façon similaire aux patients du reste du monde une majoration du risque associée à l'augmentation du LDL et la baisse du HDL.

Malgré un taux de LDL cholestérol généralement plus bas, les Asiatiques présentent comme les autres un risque majoré d'IDM lorsque le taux augmente. Cela suggère donc que les seuils d'intervention thérapeutique chez ces patients devraient être repensés. Par ailleurs, l'hypo HDLémie des asiatiques du Sud mérite d'être explorée spécifiquement.

Dr Benoît Tyl

Référence
Karthikeyan G et coll. Lipid Profile, Plasma Apolipoproteins, and Risk of a First Myocardial Infarction Among Asians. An Analysis From the INTERHEART Study. J Am Coll Cardiol, 2009; 53:244-253

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article