Isotrétinoïne à faible dose dans l’acné

Cette étude est une revue rétrospective de tous les cas d’acné traités entre 2006 et 2007. Contrairement aux recommandations en vigueur, 57 adolescents ont été traités avec un protocole commençant à une très faible dose de 5 mg par jour avec augmentation progressive en fonction de la tolérance pour arriver à une dose de 0,25 mg/kg à la fin du 2e mois, et diminution des doses en cas d’effet secondaire jusqu’à une dose où le patient soit confortable. Ce protocole a permis d’obtenir 100 % de guérison de l’acné et un taux d’effets secondaires de 28 % conduisant à une réduction de dose ; ces effets secondaires étaient ceux habituels de l’isotrétinoïne (sécheresse mucocutanée, exacerbation de l’acné, douleurs musculaires ou articulaires, trouble de l’humeur, augmentation des triglycérides) et survenaient pour une dose moyenne de 0,33 mg/kg.

Dr D.Labeille

Référence
Duncan AL et al. Low-dose, titrated regimen of oral isotretinoin in a paediatric population. British Association of Dermatologists. British Society for Paediatric Dermatology 117. Br J Dermatol 2008 ; 159 (suppl 1) : 113-27.

Copyright © Len medical, Dermatologie pratique, janvier 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article