Flashs du 5 mars

La permanence des soins reconnue comme une « mission de service public »

L’article 16 du projet de loi Hôpital patients santé territoire a été adopté hier. Il précise que la permanence des soins repose sur une collaboration entre les médecins libéraux et les établissements de santé.

 

Refus de soins : la méthode du testing dûment validée

Le système qui consiste pour des associations et organisations à réaliser des opérations de « testing » pour confondre les praticiens refusant de prendre en charge les patients bénéficiant de la CMU ou de l’Aide médicale d’Etat a été reconnu légal par les députés hier soir.

 

57e cas de contamination humaine par le virus H5N1 en Egypte

Il concerne un petit garçon de deux ans et huit mois. Depuis l’apparition de l’épizootie en Egypte, vingt trois personnes sont mortes, victimes du virus H5N1.

 

Répartition de l’offre de soins : la CSMF voudrait qu’on ne taxe que les jeunes médecins !

L’idée de repousser à dans trois ans l’application du « contrat de solidarité » en vertu duquel les médecins des zones riches en offre de soins devront prêter main forte ponctuellement à leurs confrères exerçant dans des déserts médicaux avait été inspirée par la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Pourtant, l’organisation ne décolère plus contre l’amendement adopté mardi par l’Assemblée nationale et qui reprend sa suggestion : la CSMF souhaitait en effet que la contribution imposée aux médecins récalcitrants ne concerne que les nouveaux installés !

 

Adoption à l’unanimité d’une disposition visant à octroyer une allocation aux étudiants acceptant de s’installer dans des zones sous dotées

« Il est proposé d’offrir des allocations aux futurs médecins, sur la base du volontariat, en échange d’un engagement de service public. Une fois diplômés, les bénéficiaires devront exercer en zone déficitaire (...) pour une durée équivalente à la durée de versement de l’allocation » a indiqué Roselyne Bachelot, qui a repris à son compte un amendement déposé par le rapporteur de la loi HPST, Jean-Marie Rolland. Le dispositif sera financé à 100 % par l’Assurance maladie et a séduit 100 % des députés présents dans l’hémicycle hier !

 

Les agents hospitaliers en grève aujourd’hui contre la loi HPST et les conditions de travail à l’hôpital

Répondant à l’appel de neuf syndicats, des milliers de personnes défilaient ce matin dans les rues de Paris. Cette journée d’action des personnels hospitaliers coïncide avec une nouvelle manifestation aujourd’hui des enseignants chercheurs.

 

Quarante associations de médecins et d’usagers appellent à une interdiction de la publicité pour les aliments gras pendant les programmes pour enfants


A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article