Un mélanome de cheval…

Le mélanome de type animal est une tumeur récemment individualisée qui est caractérisée par la présence de cellules hyperpigmentées dermiques sans aucune activité jonctionnelle. Cette tumeur ne s’accompagne pas d’anomalie cytologique marquée et cliniquement, elle se présente comme une tumeur noirâtre nodulaire dont l’aspect est extrêmement inquiétant. Une tumeur proche a été décrite dans la race chevaline ce qui explique le terme utilisé de mélanome de type animal.

L’évolution de cette tumeur est plutôt favorable puisque dans la série rapportée ici, 6 cas sur 7 sont vivants au moment de la publication (entre trois et cinq ans après le diagnostic), malgré un Breslow élevé (épaisseur de la tumeur moyenne 4,97 mm). De plus, le 7e patient est décédé d’une pathologie intercurrente sans rapport avec la tumeur. Les auteurs ont par ailleurs exploré l’expression d’une enzyme (glutathion S transférase (GST)) qui est  impliquée probablement dans la progression des cancers. L’isoforme (GST- π) est préférentiellement retrouvée au niveau de la peau et l’expression de cette enzyme semble beaucoup moins importante au niveau des cellules du mélanome de type animal par rapport à son expression au cours des mélanomes « classiques ».

Il n’en reste pas moins que le diagnostic d’une tumeur repose essentiellement sur des données histologiques.

Dr P.Plantin

Référence
Orlandi A et Coll. : Relation between animal-type melanoma and reduced nuclear expression of glutathione S-transferase π. Arch Dermatol 2009;145:55-62

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article