Les patients atteints de diabète de type 2 mettent-ils en garde leur famille ?

Les données épidémiologiques montrent une augmentation préoccupante de l’incidence et de la prévalence du diabète de type 2. Les proches des patients ont un risque accru de développer à leur tour un diabète de type 2 en raison du terrain génétique (fratrie, descendants) et/ou d’un mode de vie commun (conjoint). Les diabétiques de type 2 alertent-ils leurs proches et les incitent-ils à adopter un style de vie susceptible de prévenir cette pathologie ?

Un questionnaire visant à analyser la communication familiale concernant le risque de diabète a été proposé à un échantillon aléatoire de 703 diabétiques de type 2 suivis dans un centre hospitalier de Dublin. Le taux de réponse a été de 49 %  (âge moyen 65 ans, durée moyenne du diabète 8 ans). Prés de 2/3 des sujets avaient déjà pris l’initiative de discuter du risque de diabète avec les membres de leur famille. Ceux-ci étaient caractérisés par un âge moins élevé, des antécédents familiaux de diabète et un traitement plus intensif. Le fait de discuter de cette maladie au sein de la famille était associé, pour les patients, à une prise de conscience plus importante de la gravité de la maladie et de la susceptibilité des autres membres de la famille à développer un diabète de type 2. Parmi les barrières à la communication familiale rapportées, on retrouvait, pour 58 %, des difficultés à inciter les membres de la famille à adopter un mode de vie plus sain alors que soi-même on ne modifie pas ses habitudes, et pour 45 %, le fait que cette maladie n’est pas prise au sérieux par les proches. Enfin 44 % des patients avaient perdu contact avec leur famille. En comparaison à des données publiées en 1999, on note une meilleure prise de conscience, par les patients, du risque de diabète pour les membres de leur famille.

Cette étude montre que de nombreux patients avec un diabète de type 2 ont déjà pris l’initiative de discuter en famille des risques de développer la maladie.

Dr Laurence Du Pasquier

Référence
Whitford D L et coll : Will people with type 2 diabetes speak to family members about health risk ? Diabetes Care 2009; 32: 251-253.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article