Prévalence et pronostic de l'échappement au traitement ß-bloquant dans l'insuffisance cardiaque

Inhibiteurs du système rénine-angiotensine et bêta bloquants sont les deux piliers du traitement de l'insuffisance cardiaque (IC). La possibilité d’un « échappement » aux deux traitements a été reconnue de longue date mais le rôle du traitement ß-bloquant dans la majoration des niveaux plasmatiques des catécholamines reste controversé. Pour y voir plus clair, les auteurs de la présente étude observationnelle se sont intéressés aux dossiers de 415 patients traités par ß-bloquant de façon stable pour une IC systolique. L'échappement adrénergique (EA) a été défini par la présence d'une concentration en noradrénaline excédant la limite supérieure de la normale.

La prévalence de l'EA a été de 31 à 39 % quels que soient la nature et le dosage du traitement administré. Il n'a par ailleurs pas été retrouvé de corrélation entre d'une part l'EA et d'autre part la fréquence cardiaque (r=0,02; intervalle de confiance à 95 % [-0,08 ; 0,11]; p=0,74), la présence d'un rythme sinusal (p=0,09) ou la molécule administrée (p=0,87). L’existence d'un tel échappement s'est avérée un indicateur puissant et indépendant de mortalité (ratio de hasard ajusté 1,91, IC [1,39 ; 2,64]).

L'échappement adrénergique est donc un phénomène fréquent chez les patients traités de façon chronique par ß-bloquants pour une IC. Il ne dépend pas du type de traitement reçu et la fréquence cardiaque ne peut être utilisée pour le prédire. Comme il est en faveur d'un échec thérapeutique, il pourrait être utile de le rechercher afin de faire bénéficier les patients touchés d'un traitement plus agressif.

Dr Benoît Tyl

Référence
Frankenstein L et coll. : Prevalence and prognostic significance of adrenergic escape during chronic ß-blocker therapy in chronic heart failure. Eur J Heart Failure 2009; 11: 178–184.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article