Les biofilms. Une explication des infections persistantes en ORL

Les résistances et la sporulation sont deux mécanismes bien connus d’échappement au traitement antibiotique. Les biofilms constituent un autre mode de défense, original et alternatif, développé par de nombreux agents pathogènes (bactéries Gram +, bactéries Gram -, mycobactéries, champignons). Grâce à la production d’une matrice mucopolysaccharidique protectrice, le biofilm, ces micro-organismes adhèrent à une surface biologique ou synthétique, se trouvant ainsi isolés des attaques du système immunitaire du sujet qu’ils rendent à la fois inefficient et agressif pour les tissus normaux avoisinants. La découverte des biofilms remonte à plus d’un siècle et leur importance dans les infections sur biomatériaux (canules, sondes, cathéters, implants) est bien documentée. Mais ce n’est que récemment que leur responsabilité a été mise en avant dans le risque de récurrence des infections ORL. Une abondante littérature les implique aussi bien pour expliquer la persistance de certaines inflammations sinusiennes après traitement médico-chirurgical bien conduit (1) ou pour rendre compte de l’échec du traitement des otites chroniques avec épanchement (2).

L’évaluation, en termes de bénéfice clinique, de la lutte contre la production de biofilms reste cependant encore à préciser. Mais de nombreuses pistes de recherche sont ouvertes tant pour l’amélioration de la diffusion des antibiotiques au sein du biofilm (antibiothérapie locale, anticoagulation à titre adjuvant…), que pour la prescription de molécules inhibant l’adhésion bactérienne au biofilm, ou pour l’emploi d’enzymes détruisant les biofilms. Cela pourrait, à terme, modifier profondément la prise en charge des infections ORL chroniques.

Dr A.Londero

Références
1. Kilty SJ, Desrosiers MY. The role of bacterial biofilms and the pathophysiology of chronic rhinosinusitis. Curr Allergy Asthma Rep 2008 ; 8(3) : 227-33.
2. Moriyama S, Hotomi M, Shimada J, Billal DS, Fujihara K, Yamanaka N. Formation of biofilm by Haemophilus influenzae isolated from pediatric intractable otitis media. Auris Nasus Larynx 2009 Janv 7.

Copyright © Len medical, OPA pratique, mars 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article