Entrez « mésothéliome » sur Google…

Les patients sont de plus en plus nombreux à chercher sur Internet des informations médicales et ils utilisent dans leur grande majorité le moteur de recherche Google®.

Des auteurs ont tenté d’évaluer la qualité de ces informations à propos d’une pathologie particulière : le mésothéliome. Ils ont ainsi examiné les cent premiers sites comportant ce terme, affichés sur Google, qu’il s’agisse de sites commerciaux, de vulgarisation médicale, de sites émanant d’universités ou de centres de soin, de sites gouvernementaux, de forums, de sites abordant les éventuels litiges et dédommagements occasionnés par cette pathologie etc.

La qualité des contenus a été appréciée, pour chaque site, selon les critères du JAMA* (auteurs et sources des informations, dates des mises à jour, sponsors déclarés, conflits d’intérêt signalés…) ainsi que sur le label HON (Health on the Net) attribué aux sites répondant à 8 critères.

Chaque site était affublé d’un score calculé de 0 à 100, pour la qualité des informations touchant à la définition de la pathologie, aux options thérapeutiques, à la place de la chirurgie…

Quatre-vingt quatre sites (parmi les 100 premiers affichés sur 800 000 trouvés) ont été analysés. Seuls 5 (6 %) répondaient aux 4 principaux critères du JAMA et 6 étaient conformes au label HON. Le score moyen des sites était de 23,8/100. Seuls 54 % des sites explorés donnaient des informations utiles sur le mésothéliome.

Il y avait une très faible corrélation positive entre le classement de Google® et le score d’information (en clair les premiers sites affichés donnent des informations à peu prés correctes).

Le recours aux sites Internet pour trouver des informations médicales est devenu courant. Pour autant ces dernières sont souvent sujettes à caution.

Un site sur 2 est de qualité suffisante pour justifier du qualificatif d’informatif.

L’étude montre que les premiers sites référencés sont les plus performants. Cela n’est pas sans importance quand on sait que la plupart des internautes ne consultent que le Top 10 des sites présentés.

De nombreux sites existent pour d’autres situations pathologiques chirurgicales (prostate, orthopédie, chirurgie vasculaire, déformations thoraciques…). Ils n’affichent pas de meilleurs scores.

La Fondation Health on the Net (www.hon.ch/) a pour objet d’aider les internautes à sélectionner les sources d’information médicale les plus fiables, les plus compréhensibles et les plus pertinentes. Ce site, accessible en français, doit être recommandé par les médecins qui souhaitent aider leurs patients dans leur quête compréhensible d’informations.

*JAMA : Journal of American Medical Association.

Dr Roland Charpentier

Références
Tan BH et coll. : A Review of Mesothelioma Information on the World Wide Web. J Thoracic Oncology. 2009; 4: 102-104

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article