Le cancer du col des femmes jeunes est en partie lié à la précocité des premières relations sexuelles

Pour la plupart des femmes présentant un cancer squameux invasif du col utérin, le diagnostic est posé vers l’âge de 45-55 ans. Cependant, le diagnostic intervient, dans certains cas, à un âge beaucoup plus jeune, ce qui est en contradiction avec les estimations actuelles du délai  entre l’infection génitale par HPV et le diagnostic du cancer du col invasif. 

Il est bien établi que l’âge du début des relations sexuelles (AFI) et le nombre de partenaires sexuels sont des facteurs de risque de l’infection génitale par HPV et le cancer du col utérin, mais l’influence sur l’âge au diagnostic du SCC n’avait pas encore été évaluée.

Ce lien entre l’âge au diagnostic du cancer squameux du col utérin (SCC) et l’âge du début de relations sexuelles (<15 ans, 15-18, > 19 ans) a été analysé dans une cohorte de 333 femmes âgées de 22 à 53 ans chez lesquelles un SCC invasif a été diagnostiqué pendant la période 1986-2004.

L’intervalle entre AFI et le diagnostic de SCC variait de 4 à 35 ans. Dans l’analyse multivariable, l’âge moyen au diagnostic de SCC chez les femmes ayant débuté leur relation sexuelle avant 15 ans et entre 15 et 18 ans était inférieur respectivement de 3,1 années (IC 95 % ; -5,8 à -0,5) et 2,6 années (IC 95 % ; -4,6 à -0,6) par rapport à celui des femmes ayant débuté leur relation sexuelle après 19 ans.

Le nombre de partenaires sexuels était plus important à 20 ans pour le groupe AFI < 15 ans relativement au groupe AFI >19 ans, et il était associé à l’âge au diagnostic de SCC. Cependant, cette association n’était pas indépendante de l’AFI.

En conclusion, chez les femmes jeunes et d’âge moyen, présentant un SCC, la précocité du diagnostic du cancer squameux du col utérin est associée à la précocité  des relations sexuelles, et elle est influencée par le nombre des partenaires sexuels à l’âge de 20 ans. Même si l’AFI n’est probablement que l’un des facteurs qui déterminent l’âge au diagnostic du SCC invasif, cette association devrait être prise en compte dans les recommandations sur l’âge de la vaccination et d’initiation du dépistage.

Dr Viola Polena

Référence
Edelstein ZR et coll. : Age of diagnosis of squamous cell cervical carcinoma and early sexual experience. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2009; 18: 1070-6.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article