Un mode de vie sain pour prévenir le cancer du pancréas

L’incidence du cancer du pancréas a considérablement augmenté au cours des dernières décennies et c’est actuellement la cinquième ou sixième cause de décès par cancer dans la plupart des pays industrialisés. Le pronostic est redoutable d’autant qu’il n’existe actuellement pas de possibilité de dépistage précoce et que la prise en charge thérapeutique reste peu efficace.  Tenter de prévenir ce cancer apparaît donc comme essentiel, mais sur quoi faire reposer cette prévention ? La consommation de tabac et l’obésité ont été constamment et indépendamment associées avec le risque de cancer du pancréas, alors que les choses sont moins claires en ce qui concerne le rôle de l’alimentation et de l’activité physique. Une équipe de nutritionnistes, épidémiologistes et oncologues de Bethesda (Maryland, USA), de Londres et de Cambridge, UK) ont donc évalué l’effet conjoint sur le risque de cancer du pancréas de 5 facteurs : tabac, alcool, régime alimentaire, IMC et activité physique.

L’étude a porté sur les 450 416 sujets âgés de 50 à 71 ans, participant à l’étude prospective NIH AARP (National Institutes of Health, Association of Retired Persons) Diet and Health Study, lesquels avaient rempli à l’inclusion (1995-1996) un questionnaire  sur les apports alimentaires et le mode de vie.  Au cours du suivi (jusqu’au 31 décembre 2003) 1 057 cas de cancers du pancréas ont été identifiés. Un score de risque (de 0 à 5 points) a été établi en attribuant un point pour chaque facteur de mode de vie sain : pas de tabac, peu d’alcool, adhérence au régime alimentaire méditerranéen, IMC compris entre 18 et 25, activité physique régulière.

En comparaison du score combiné le plus bas (0 point), le score combiné le plus haut (5 points) a été associé chez les participants à une réduction de 58 % du risque de développer un cancer du pancréas : RR = 0,42, IC95 % 0,26-0,66, p pour la tendance < 0,001). Les scores inférieurs à 5 points ont été associés à 27 % des cas de cancers du pancréas dans cette population.

Ces observations, obtenues à partir d’un grand nombre important de participants suggèrent qu’avoir un mode de vie sain (pas de tabac, peu d’alcool, régime méditerranéen etc.)  pourrait réduire substantiellement le risque de développer un cancer du pancréas.

Dr Serge Brugier

Référence
Jiao L et coll. : A Combined Healthy Lifestyle Score and Risk of pancreatic Cancer in a Large Cohort Study. Arch Int Medicine, 2009; 169: 764-770

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article