Flash du 11 juin

Découverte d'un gène responsable de la goutte

Pour la première fois, une mutation responsable de la maladie vient d'être identifiée par des chercheurs américains à Baltimore. Ces derniers ont repéré un gène nommé ABCG2 sur le chromosome 4 portant une variation plus fréquente chez les personnes malades.

Faut-il bannir les biberons au bisphénol A ?

Le député Gérard Bapt (PS, Haute-Garonne), président du groupe d’études «santé environnementale», a demandé à la ministre de la santé Roselyne Bachelot que le dossier du bisphénol A (BPA) soit «reconsidéré» et que l’utilisation de biberons qui en contiennent soit bannie dans les crèches.

Alerte à la tuberculose à Meaux

Un cas de tuberculose a été mis en évidence parmi les agents de la ville de Meaux. Le salarié a notamment été en contact avec des enfants dans un centre de loisirs et dans une cantine scolaire. L'historique des personnes avec lesquelles cet agent a été en relation est en cours de réalisation.
Un courrier a été envoyé aux parents des élèves des classes concernées. Un dépistage doit être organisé rapidement.

Les jeunes préfèrent la cocaïne

La consommation d’alcool, de tabac et de cannabis stagne, voire baisse chez les jeunes, qui en revanche consomment davantage de produits illicites et de produits détournés. C’est ce qui ressort d‘une étude publiée aujourd’hui par L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Ce week-end contre les maladies orphelines

Les 13 et 14 juin, à l'occasion des journées nationales contre les maladies orphelines, de nombreuses actions de soutien et de sensibilisation sont organisées partout en France. Pour en savoir plus : http://www.maladies-orphelines.fr/

Une autre affaire de "bébé congelé" jugée à Saint-Brieuc

Le procès de Valérie Serres, accusée d'avoir tué son nouveau-né en 2007 et de l'avoir placé dans un congélateur, s'est ouvert devant la cour d'assises de Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article