Plus d’allergie aux acariens chez l’homme que chez la femme !

Dans la population pédiatrique, on sait que la prévalence des maladies allergiques respiratoires est plus élevée chez les garçons que chez les filles. Cette tendance s’inverse dans le temps avec davantage d’allergies respiratoires chez les femmes à l’adolescence et à l’âge adulte.

Il faut cependant analyser cette disparité de plus près en différenciant les allergènes respiratoires concernés…

C’est ce que nous apprend une méta-analyse reprenant toutes les études de population publiées entre 1990 et 2007 en se focalisant sur l’allergie aux acariens de poussière de maison (Dermatophagoïdes pteronyssinus et Dermatophagoïdes farinae) chez l’enfant et l’adulte.

Quinze études ont permis d’obtenir des données sur 7 822 enfants et 18 522 adultes.

La prévalence de la sensibilisation à Dermatophagoïdes pteronyssimus était bien significativement plus élevée chez les garçons que chez les filles dans l’enfance (sex ratio, 1,39 ; intervalle de confiance à 95 % [IC], 1,13-1,71) mais aussi, de façon inattendue, à l’âge adulte (sex ratio 1,40 ; IC 95 %, 1,22-1,61).

En ce qui concerne la  sensibilisation à Dermatophagoïdes farinae, la  prédominance masculine  était encore plus prononcée à l’âge adulte (sex ratio, 1,95 ; IC 95 %, 1,37-2,79) mais aucune différence n’a été mise en évidence en fonction du sexe durant l’enfance (sex ratio 0,90 ; IC 95 %, 0,56-1,46).

Ces résultats sont en opposition avec la prévalence globale des allergies respiratoires qui est plus élevée chez les femmes à l’âge adulte. Des études supplémentaires sont donc nécessaires pour préciser les différences selon le sexe mais aussi le type d’allergène en cause et le type de pathologie concernée (rhinite ou asthme).

Dr Geneviève Démonet

Référence
Goldhahn K et coll. : Sex-specific differences in allergic sensitization to house dust mites: a meta-analysis. Annals of Allergy, Asthma and Immunology 2009 ; 102 : 487 - 494

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article