Un champignon pour prévenir l’allergie ?

Agaricus blazei Murill (AbM) est un champignon comestible brésilien qui est utilisé en médecine traditionnelle dans de nombreuses pathologies. Des propriétés anti-infectieuses et anti-tumorales, en relation avec une réponse immunitaire de type Th1, ont été mises en évidence chez la souris.
La réaction allergique IgE-médiée étant de type Th2, l’augmentation de la réponse Th1 pourrait réduire cette réponse Th2. L’AbM pourrait donc avoir des propriétés anti-allergiques.

Une équipe norvégienne a vérifié cette hypothèse chez la souris. Les animaux ont été immunisés selon le modèle classique par voie sous-cutanée avec de l’ovalbumine.

Quatre groupes de 8 souris ont été constitués. Il leur a été administré 200 μl d’un extrait commercial mycélique aqueux d’AndoSan® contenant 82 % d’AbM, 15 % d’Hericium erinaceum et 3 % de Grifola frondosa ou bien du PBS (tampon phosphate salin) par l’intermédiaire d’un tube gastrique. Cette administration a été faite soit un jour avant l’injection sensibilisante d’ovalbumine, soit 19 jours après.

Un test de provocation avec l’ovalbumine a été mené chez toutes les souris le vingtième jour.

Les souris ayant reçu l’extrait d’AndoSan®, que ce soit avant ou après l’immunisation, avaient des taux réduits d’IgE spécifiques anti-ovalbumine mais pas d’IgG2a. Une tendance à la baisse des cytokines Th2 (IL-4 et IL-5), par rapport aux cytokines Th1 (interféron gamma et IL-2) a également été notée dans les groupes de souris traitées avec l’AndoSan°.

L’extrait de champignons utilisé ici, à base d’ Agaricus blazei Murill, pourrait donc prévenir la survenue de l’allergie lorsqu’il est utilisé avant la phase de sensibilisation mais peut-être aussi ensuite.

C’est une piste intéressante. Cependant, la toxicité éventuelle de ce champignon est débattue dans la littérature. Une toxicité hépatique est avancée par certains et contestée par d’autres…

Dr Geneviève Démonet

Référence
Ellertsen L et coll. : An extract of the medicinal mushroom Agaricus blazei Murill can protect against allergy. Clin Mol Allergy 2009,7: 6

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article