Risque de surdité et infection congénitale à CMV : la charge virale joue-t-elle un rôle ?

Le cytomégalovirus (CMV) est une cause commune d’infection materno-transmise qui comporte un risque de surdité neurosensorielle : celui-ci concernerait 5 à 10 % des infections asymptomatiques et 50 % des infections symptomatiques. La majorité de ces surdités a un début retardé et la perte auditive est évolutive. La cause en est mal comprise. L’infection virale de l’oreille interne joue un rôle important mais l’impact de la charge virale ou virémie reste discuté.

Une équipe américaine a étudié 196 enfants nés entre 1994 et 2005, dont l’infection a été prouvée par la présence du CMV dans la salive durant la première semaine. Un échantillon de sérum était disponible pour 135 d’entre eux : 85 avaient un seul échantillon disponible (73 avec audition normale, 12 avec surdité), 50 plusieurs (46 normaux, 4 sourds). Seuls les échantillons prélevés avant ou au moment du dépistage de la surdité ou ceux correspondant à l’aggravation ont été pris en compte. La surdité a été définie comme une perte supérieure à 20 dB d’un ou des 2 côtés, sur 1 ou plusieurs fréquences, sans cause purement sensorielle et une baisse progressive était définie comme une perte > ou = 10dB.

Au total, 16 enfants sur 135 (12 %) avaient une surdité. Leurs caractéristiques étaient classiques : mères âgées de moins de 20 ans pour 88 % d’entre eux contre 47 % des non sourds, infection symptomatique à la naissance : 9/16 (56 %) contre  15/119 (13 %) des enfants avec audition normale. Parmi les 16 enfants atteints, 6 avaient une baisse progressive de l’audition, 7 une surdité à début retardé. L’atteinte était bilatérale 5 fois. L’âge médian de la perte auditive était de 1 mois mais les 2 cas les plus tardifs avaient 40 et 76 mois.

La charge virale, détectée par PCR, a été exprimée en équivalents génomiques par ml de sang (ge/ml). La médiane des concentrations d’ADN viral était plus élevée dans les formes symptomatiques (2,93x104ge/ml) que dans les formes asymptomatiques (4,17x103ge/ml) uniquement durant les 2 premiers mois. Aucune différence de virémie n’a été enregistrée entre les enfants sourds et les autres, avec un chevauchement important des virémies des 2 groupes. La virémie a fluctué notablement chez les 50 enfants suivis. La valeur prédictive positive de surdité d’une virémie > 3500ge/ml est très faible mais la valeur prédictive négative est voisine de 100 % si la charge est < 3500ge/ml.

Pr Jean-Jacques Baudon

Référence
Ross SA et coll. : Cytomegalovirus blood viral load and hearing loss in young children with congenital infection. Pediatr Infect Dis J 2009;28:588-92

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article