AMM accordée aux Etats-Unis pour 4 vaccins contre la grippe A (H1/N1)

Washington, le 16 septembre. Les Etats-Unis vont pouvoir commencer la vaccination contre la grippe A (H1/N1) dès le début du mois d’octobre, soit une dizaine de jours plus tôt que prévu. La Food And Drug Administration (FDA) vient en effet d’annoncer l’autorisation de mise sur le marché de quatre vaccins contre la grippe A (H1/N1) des laboratoires CSL, Novartis, Sanofi Pasteur et Medimmune pour son vaccin intranasal. 
La ministre de la Santé, Kathleen Sebelius, a ainsi affirmé que sur les 195 millions de doses de vaccins commandées, un tiers serait disponible dès octobre. Elle précise : « le programme de vaccination démarrera à la mi-octobre, mais des petites quantités de vaccin seront disponibles dès la première semaine d'octobre ».

Margaret Hamburg, Commissaire de la FDA, s’est félicitée de ce feu vert des autorités sanitaires américaines. Selon les résultats préliminaires des différents test effectués, ces vaccins contre la grippe A (H1/N1) permettent une réponse immunitaire solide chez la majorité des adultes en bonne santé dès le dixième jour après la première injection.

160 millions de personnes prioritaires

La vaccination sera facultative et gratuite mais les Centres fédéraux de contrôle et prévention des maladies (CDC) recommandent la priorité pour 5 groupes de population considérés comme davantage à risque : femmes enceintes, personnes au contact d'enfants, personnel médical, jeunes âgés de six mois à 24 ans et personnes de moins de 65 ans souffrant de maladies chronique. Cela représente 160 millions de personnes sur une population totale de 300 millions d'habitants.

Et la France ?

Wayne Pisano, PDG du laboratoire français Sanofi-Pasteur, a réagi à l’annonce de l’AMM de son vaccin aux Etats-Unis en parlant d’« étape cruciale dans la lutte contre la grippe pandémique A (H1/N1) ». « Le développement et la production de vaccin contre la grippe A (H1/N1) restent une grande priorité pour Sanofi-Pasteur, a t-il ajouté, et nous continuons à consacrer toute l’expertise et toutes les ressources nécessaires en termes de production de vaccin pour répondre à ce défi de santé publique ».

Cette AMM accordée à Sanofi-Pasteur par la FDA pourrait contribuer à accélérer les recommandations de l’Agence européenne des médicaments avant la décision finale d’autorisation de mise sur le marché qui doit être prise par la Commission européenne.

FB

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article