Un nouveau regard sur la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer progresse inexorablement avec le vieillissement de la population et il n’existe toujours pas aujourd’hui de thérapeutique médicamenteuse capable de soigner la maladie.

Les chercheurs ont mis en évidence que les parties du cerveau qui gèrent les émotions, la créativité et ses expressions, sont préservées dans la maladie d’Alzheimer. Les thérapies non médicamenteuses prennent alors tous leurs sens.

L’Art-Thérapie : créer pour s’exprimer

En 2002 à Boston a été créé le programme Artists for Alzheimer’s qui  proposait des ateliers artistiques, des sorties au musée, au cinéma, aux concerts …Ce programme a permis de constater que certaines capacités telles la sensibilité et l’expressivité sont accrues chez les sujets atteints d’Alzheimer, ce qui les prédisposent à apprécier l’art. Grâce à ces expériences artistiques peut se construire un nouveau mode d’échanges avec le malade permettant de rétablir une relation plus profonde. La stimulation des capacités créatrices des patients crée des conditions favorables qui leur permettent de surmonter certaines difficultés personnelles comme le repli sur soi, l’isolement affectif et social.

L’association ARTZ créée en 2007 a implanté ce programme en France. ARTZ organise et anime des visites en partenariat avec le musée du Louvre entre autre.

Aujourd’hui de nombreuses résidences spécialisées en Europe et en Amérique utilisent le dessin et la peinture comme thérapeutiques pour renouer le dialogue. Malgré ces résultats indéniables ces thérapies non médicamenteuses restent encore sous employées puisqu’elles ne concernent que 1 à 2 % des patients.

Pour en savoir plus sur ces thérapies non médicamenteuses, rendez vous sur le lien suivant : 

D’après une conférence de presse organisée par les laboratoires MSD le 16 septembre 2009

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article