Beaucoup plus d’infections du post-partum après césarienne

Dans la plupart des pays développés, la proportion des naissances par césarienne a augmenté continuellement au cours des dernières décennies. En France, cette proportion est passée de 10,8 % en 1981 à 20,2 % en 2003. Cette évolution a suscité l’émergence d’un débat sur les risques et les bénéfices de l’accouchement par césarienne.

Dans ce contexte, l’objectif de cette étude en population était d’estimer le risque d’infection du post-partum (pendant les 30 jours suivant l’accouchement) associé à l’accouchement par césarienne d’urgence ou élective, par rapport à la voie vaginale. Au total 32 468 femmes ayant accouché pendant la période 2001-2005 dans la région d’Aarhus au Danemark ont été incluses dans cette étude : 26 288 femmes avaient accouché par voie vaginale et 6 180  (19 %) avaient eu une césarienne (CS). Les CS ont été classées en CS d’urgence (12,3 % des cas ; n = 3 984) et CS électives (6,8 % des cas ; n = 2 196). Neuf cent deux femmes ont eu une infection du post-partum dans les 30 jours suivant l’accouchement, soit 7,6 % des femmes ayant subi une CS et 1,6 % des femmes ayant accouché par voie vaginale (OR 4,71, IC 95 % : 4,08-5,43).

La prévalence des infections du tractus urinaire (UTI) était de 2,8 % après CS et de 1,5 % après accouchement par voie vaginale (OR 1,68 ; IC 95 % : 1,38-2,03). Le risque d’UTI était similaire après une CS d’urgence ou après une CS élective. La prévalence des infections des plaies (WI) était de 5 % après CS et de 0,08 % après l’accouchement par voie vaginale. Le risque de WI était environ 50 % plus élevé après CS d’urgence qu’après CS élective (OR 1,49 : IC 95 % : 1,13-1,97). Plus de 75 % des infections du post-partum se sont manifestées après la sortie de l’hôpital.

Ainsi le risque d’infection du post-partum semble, d’après cette étude, environ cinq fois plus important après CS qu’après accouchement par voie vaginale :  il paraît important de le prendre en compte, parmi d’autres paramètres, lors du choix de la voie d’accouchement.

Dr Viola Polena

Référence
Leth RA et coll. : Risk of selected postpartum infections after cesarean section compared with vaginal birth: A five-year cohort study of 32,468 women. Acta Obstet Gynecol Scand. 2009 ; 29 : 1-8.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article