La bonne formule pour prédire la négativité du curage dans le cancer du sein

Il est en général conseillé, lorsque l’on trouve un ganglion sentinelle (GS) envahi (N+) dans le cancer du sein (KS) de procéder à un curage axillaire (CA). Toutefois, ce CA ne ramène que des ganglions indemnes (N-) dans 35 à 50 % des cas. De là, plusieurs institutions ont proposé des modèles graphiques(MG) ou nomogrammes permettant de prévoir quels sont les creux axillaires auxquels on peut épargner le CA. Le plus ancien est celui du Memorial Sloan-Kettering cancer center (MSKCC), mais il comporte 8 items et il importe de les connaître tous pour l’utiliser. C’est pourquoi 3 autres MG ont été développés en France, en Angleterre et à Stanford (Kentucky), qui sont plus simples (3 items seulement). Le but de ce travail était de les comparer en termes de valeur prédictive.

Pour ce faire, les auteurs ont repris les dossiers de 319 femmes porteuses de KS ayant subi un CA pour GS + sans chimiothérapie néo-adjuvante.  Les GS ont été repérés par colorant ou par traceur, et on a tenu compte de nombreux paramètres (taille, grade du KS, nombre de GS N+ ou N-, coloration par hématoxyline éosine, immuno-histochimie, examen histologique extemporané éventuel, récepteurs hormonaux, etc.) Les formules mathématiques, volontiers complexes, des 4 MG ont été comparées ainsi que leur valeur prédictive par rapport au nombre véritable de CA négatifs.

Les KS étaient multifocaux dans 101 cas (31 %) et la taille moyenne des tumeurs de 2,2 cm. On a retiré en moyenne 2,01 GS dont 70 % (223) étaient N+ ; la TMM était de 9 mm. Sur les 223 cas où le GS était atteint, 107 (48 %) ont eu un CA négatif.

Les MG les plus fiables ont été ceux du MSKCC,  puis le français (hôpital Tenon, Paris) et l’anglais (Cambridge). Il faut donc n’utiliser que ceux-ci pour donner un avis aux femmes porteuses d’un cancer du sein, et dont le ganglion sentinelle (sans extemporané) est revenu positif  avant de leur proposer ou non un curage complémentaire.

Dr Jean-Fred Warlin

Référence
Gur AS et coll. : Predictive probability of four different breast cancer nomograms for nonsentinel axillary lymph node metastasis in positive sentinel node biopsy. J Am Coll Surg., 2009; 208: 229-235

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article