Risque hémorragique acceptable chez les patients très âgés sous anticoagulants pour une fibrillation auriculaire

Les patients âgés sont souvent ceux qui tirent le plus de bénéfice du traitement anticoagulant en cas de fibrillation auriculaire (FA). Cependant, la crainte de complications hémorragiques conduit à une sous-utilisation des anticoagulants oraux (AVK) dans ce contexte. Disposer de données  fiables concernant ce risque pour les patients les plus âgés (> ou = 80 ans) apparaît donc essentiel.

Il a été possible d’examiner les données de 783 malades en FA sous AVK au cours d’une étude observationnelle ;  à l’inclusion, 180 patients étaient âgés d’au moins 80 ans.

Quatre-vingt-trois patients sont décédés au cours du suivi (45 étaient âgés d’au moins 80 ans), dont 9 de complications hémorragiques.

Les patients ont passé 14 % du temps sous la fenêtre thérapeutique, 71 % à l’intérieur et 15 % au dessus (valeurs médianes). La qualité de l’anticoagulation n’a pas différé entre les deux groupes d’âge (< 80 ans ou >/= 80 ans). Au cours du suivi, 94 patients ont présenté des saignements : 37 majeurs (1,4/ 100 patients/ an) et 57 mineurs (2,2/100 patients/an).

Comme on pouvait s’y attendre, le taux de saignements majeurs s’est avéré supérieur dans le groupe des sujets d’au moins 80 ans tout en restant raisonnable (1,9 contre 0,9/100 patients/an, p=0,004). Ce taux était également supérieur dans le groupe des patients ayant présenté un accident vasculaire cérébral ischémique (odds ratio 2,5, p=0,007). Une analyse de régression a confirmé l’association entre un âge > /= 80 ans et le risque de saignement (odds ratio 2,0).

Si cette analyse a confirmé que les patients qui en avaient le plus besoin étaient également les patients les plus à risque de saigner,   elle a également démontré que le risque de saignement des patients très âgés sous AVK restait acceptable sous réserve d’un contrôle soigneux de leur anticoagulation.

Dr Benoît Tyl

Référence
Poli D et coll. : Bleeding Risk During Oral Anticoagulation in Atrial Fibrillation Patients Older Than 80 Years. J Am Coll Cardiol 2009; 54: 999–1002

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article