Flashs du 22 octobre

Grippe A (H1/N1) : fermeture d’une école primaire en Eure-et-Loir

La préfecture d’Eure-et-Loir a annoncé mercredi la fermeture temporaire de l’école Gaston Coûté de Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir) en raison de deux cas confirmés de grippe H1N1 et d’un taux d’absentéisme important.

Grippe A (H1/N1) : circulation du virus stable en France mais s’intensifiant en Ile-de-France selon l’InVS

En Ile-de-France, le recours aux soins en médecine de ville pour grippe clinique et infections respiratoires aigues ainsi que le pourcentage de prélèvements positifs pour le virus A (H1N1) 2009 sont en augmentation. De plus, l’INVS note « depuis deux semaines consécutives, une augmentation du recours aux urgences (Oscour®) pour grippe. Cette augmentation est particulièrement marquée chez les enfants de moins de 15 ans ».

Sécu : les dépenses maladie ont augmenté de 4 % ces 12 derniers mois

Les dépenses maladie du régime général de la Sécurité sociale (salariés du privé) ont augmenté de 4 % au cours des douze derniers mois (octobre 2008-septembre 2009) par rapport aux douze mois précédents, a indiqué mercredi la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam).

GSK s’apprête à supprimer 500 postes en France

Le numéro deux mondial du secteur de la pharmacie, qui avait déjà supprimé, en février, 798 postes à Evreux (Eure), une trentaine aux Ulis (Essonne) et 13 à Notre-Dame de Bondeville (Seine-Maritime), s'apprête à comprimer à nouveau ses effectifs dans l'Hexagone : 500 postes sont concernés, dont 346 sur le terrain, dans la visite médicale essentiellement, et 146 au siège de Marly-le-Roi, dans les Yvelines.

Assemblée : une hausse de 6 % des cigarettes en 2010 votée en commission

La commission des Affaires sociales de l'Assemblée a adopté une augmentation des taxes sur le tabac visant à entraîner une hausse de 6 % du prix des cigarettes, dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010.

La commission des Finances de l’Assemblée ne vote pas le PLFSS

Les députés, peu nombreux, ont voté a égalité entre le pour (4 voix) et le contre (4 voix). Le rapporteur UMP Marie-Anne Montchamp s'est abstenu. Elle a jugé que le PLFSS était « insuffisant » car « il met en lumière les limites du système et l'insoutenabilité des déficits dès 2010 ». Elle a proposé, en vain, de relever la Contribution de remboursement de la dette sociale (CRDS), en portant son taux de 0,5 à 0,72 %.


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article