Jumeaux FIV et jumeaux « naturels », quelle différence à la naissance ?

La grossesse gémellaire est une grossesse à risques, avec une augmentation notable de toutes les complications. La fréquence des grossesses gémellaires a augmenté régulièrement au cours des dernières décennies, et ce en grande partie à cause des techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP). L’accouchement prématuré et le faible poids à la naissance représentent les deux premières grandes complications de la grossesse gémellaire. La morbidité et la mortalité périnatale sont fortement liées à la prématurité et à l’hypotrophie fœtale. Différentes études ont montré une augmentation du risque de prématurité et de faible poids à la naissance pour les grossesses gémellaires issues de FIV comparativement aux grossesses gémellaires spontanées.

L’objectif de cette revue systématique et de cette méta-analyse était d’évaluer le risque d’accouchement prématuré et de faible poids à la naissance des jumeaux conçus par FIV ou ICSI, par rapport aux jumeaux conçus spontanément. Douze études ont été incluses dans cette analyse totalisant 4 385 jumeaux conçus par FIV ou ICSI et 11 793 conçus spontanément. Une augmentation du risque d’accouchement prématuré (RR 1,23 ; IC 95 % : 1,09-1,41) et de faible poids à la naissance (< 2500 g, RR 1,14 ; IC 95 % : 1,06-1,22) a été observée dans le groupe FIV/ICSI, comparrativement aux grossesses spontanées, après l’ajustement des différents facteurs, et plus particulièrement pour le risque d’accouchement très prématuré < 32 SA (RR 1,63 ; IC 95 % : 1,17-2,27).

L’augmentation du risque de complications périnatales des jumeaux issus de FIV pourrait être expliquée par les procédures de FIV, les différents facteurs ou pathologies à l’origine de l’infertilité, l’augmentation de la surveillance qui est à l’origine d’un accouchement prématuré électif, et la combinaison de tous ces facteurs.
D’autres recherches sont nécessaires pour prévenir l’infertilité, comprendre l’origine de ces risques périnataux après FIV et les prévenir.

En conclusion, les jumeaux issus de FIV présentent un risque significativement plus élevé d’accouchement prématuré et très prématuré et de faible poids à la naissance, par rapport aux jumeaux spontanés. Il est important de faire connaître ces risques aux couples qui envisagent la FIV.

Dr Viola Polena

Référence
McDonald SD et coll. : Preterm birth and low birth weight among in vitro fertilization twins: A systematic review and meta-analyses. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2009 Publication avancée en ligne le 13 Octobre

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article